jaquis
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Droits des animaux

Suivi par 200 abonnés

Billet de blog 10 janv. 2014

Des barbares vivisecteurs à l'hôpital de La Timone !

jaquis
chercheur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La science moderne ne recule devant rien et surtout pas devant l'injustifiable sur le plan éthique : la construction de lieux concentrationnaires d'exploitation et de torture des animaux. C'est ce qui vient de se produire à l'hôpital de La Timone, à Marseille, qui vient de construire un espace de plus de 1000 mètres carrés dans lequel des dizaines d'animaux (rongeurs et primates principalement) seront torturés par des professeurs et étudiants en médecine qui expérimenteront sur ces animaux, lesquels ne seront pas anesthésiés et qui, par conséquent, ressentiront les pires douleurs physiques et souffrances psychiques pour rien, pour le seul plaisir sadique de voir l'homme dans sa toute puissance ridicule exercer son pouvoir souverain ultraviolent sur des animaux innocents, sans défense, sensibles et qui ne demandent qu'à vivre et  à être heureux. Une fois de plus, la loi du plus fort s'exerce en toute impunité !

Il faut par conséquent dénoncer cette pratique pseudo-scientifique qui s'appelle la vivisection et qui est dépourvue de toute justification scientifique et morale. Dénoncer ce pouvoir que se donnent une clique d'individus habitués à ne jamais respecter aucune forme de vie animale. Dénoncer cette lacheté scientifique qui consiste à exploiter des animaux sans défense dont la vie n'a aucune valeur aux yeux de ces professeurs et étudiants insensibles à la souffrance animale et qui ne méritent en rien le nom d'humains. Une fois de plus, les intérêts inhumains des hommes passent devant ceux de nos soeurs et frères animaux, tous aussi légitimes !

L'association ALARM qui défend la cause animale dans le Sud de la France va lancer des actions militantes contre ce centre d'expérimentation abominable qui n'aurait jamais dû être autorisé par l'Etat si celui-ci avait le mondre respect pour la vie animale.

La barbarie scientifique va donc se développer à l'hôpital de La Timone sans que personne ne soit informé de cette violence qui va se déchaîner contre des animaux sacrifiés sur l'autel de la pseudo-connaissance savante ! De cette science-là, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus en vouloir ! Un jour viendra où ces pseudo-savants seront considérés pour ce qu'ils sont rééllement : des criminels obscurantistes sans coeur et sans conscience aucune !

jaquis

Jaquis

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B