Des barbares vivisecteurs à l'hôpital de La Timone !

La science moderne ne recule devant rien et surtout pas devant l'injustifiable sur le plan éthique : la construction de lieux concentrationnaires d'exploitation et de torture des animaux. C'est ce qui vient de se produire à l'hôpital de La Timone, à Marseille, qui vient de construire un espace de plus de 1000 mètres carrés dans lequel des dizaines d'animaux (rongeurs et primates principalement) seront torturés par des professeurs et étudiants en médecine qui expérimenteront sur ces animaux, lesquels ne seront pas anesthésiés et qui, par conséquent, ressentiront les pires douleurs physiques et souffrances psychiques pour rien, pour le seul plaisir sadique de voir l'homme dans sa toute puissance ridicule exercer son pouvoir souverain ultraviolent sur des animaux innocents, sans défense, sensibles et qui ne demandent qu'à vivre et  à être heureux. Une fois de plus, la loi du plus fort s'exerce en toute impunité !

Il faut par conséquent dénoncer cette pratique pseudo-scientifique qui s'appelle la vivisection et qui est dépourvue de toute justification scientifique et morale. Dénoncer ce pouvoir que se donnent une clique d'individus habitués à ne jamais respecter aucune forme de vie animale. Dénoncer cette lacheté scientifique qui consiste à exploiter des animaux sans défense dont la vie n'a aucune valeur aux yeux de ces professeurs et étudiants insensibles à la souffrance animale et qui ne méritent en rien le nom d'humains. Une fois de plus, les intérêts inhumains des hommes passent devant ceux de nos soeurs et frères animaux, tous aussi légitimes !

L'association ALARM qui défend la cause animale dans le Sud de la France va lancer des actions militantes contre ce centre d'expérimentation abominable qui n'aurait jamais dû être autorisé par l'Etat si celui-ci avait le mondre respect pour la vie animale.

La barbarie scientifique va donc se développer à l'hôpital de La Timone sans que personne ne soit informé de cette violence qui va se déchaîner contre des animaux sacrifiés sur l'autel de la pseudo-connaissance savante ! De cette science-là, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus en vouloir ! Un jour viendra où ces pseudo-savants seront considérés pour ce qu'ils sont rééllement : des criminels obscurantistes sans coeur et sans conscience aucune !

jaquis

Jaquis

       

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.