Quand les enfants s'en mèlent !

"Céleste, 11 ans, actionnaire d'une éolienne, commence à toucher des dividendes"

RTL.be (lien source avec une vidéo)

Des enfants sont devenus actionnaires dans une coopérative belge qui gère une éolienne, à Mesnil-Eglise. Ils ont été 800 à acheter des parts en 2006. Aujourd'hui, ils commencent à toucher les dividendes de cet investissement.

 

Céleste, 11 ans, est l'une des 800 enfants actionnaires d'une éolienne installée dans le petit village de Mesnil-Eglise, en province de Namur. C'est son grand-père qui a eu cette drôle d'idée, rapporte notre journaliste Emmanuel Dupont. "C'était mon cadeau de naissance", explique Céleste.

 

* Six ans après l'investissement, "tout est remboursé"

Le grand-père de Céleste a créé, en 2006, la première éolienne au monde dont les actionnaires sont des enfants. Représentés légalement par leurs parents, ils ont acheté 2.000 parts de 100 euros. Total de l'investissement: 200.000€. Le reste étant financé par les banques et les subventions wallonnes et européennes. Six ans après, "C'est remboursé, il n'y a plus d'emprunt, assure Bernard Delville, de la fondation "Kids and Wind". Maintenant ça va rapporter sérieusement".



* Après le concept belge, le projet européen?

L'éolienne des enfants produit de l'électricité pour 300 ménages. Et Bernard Delville ne veut pas s'arrêter là : "On veut créer un projet européen de grande envergure. Horizon 2025, 100 Méga Watts. Cent éoliennes, propriétés de 100.000 enfants européens".

Le Danemark, un des pays précurseur dont le parc éolien a déjà cédé l'une de ces éoliennes aux enfants du pays, serait intéressé, tout comme la Pologne, la Croatie et l'Allemagne.

 

:o)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.