les humains

J'ai prévenu, sur in blog de ce jour, que cette série n'a pas d'ambition philosophique, scientifique, ,ni même politique. Qu'est-ce qu'un homme moyen peut savoir de sa propre espèce? Ce sont les réponses à cette question qui auront chance de permettre de mieux comprendre nos actes et paroles de chaque jour, au-delà des motifs circonstanciels, et des histoires personnelles.

le billet annonce : espèce sociale, fabricatrice, consciente, parlante et pensante. Cinq caracrères très remarquables, dont on ne voit , au mieux, que des ébauches dans les autres espèces vivantes. Notre espèce est aujourd'hui présente sur la totalité du globe , elle est constituée de nombreuses sociétés, mais tend peu à peu à esquisser une société globale, par divers moyens.

Ses capacités fabricatrices, boostées par ses autres cacactères, lui donnent une puissance de transformation de son monde, sous tous ses aspects, bien plus rapide que celles des évolutions cosmologique et biologique .Elle est transformatrice de la surface terrtestre, des autres espèces, de l'atmosphère, des océans, etc...

Elle est à la fois divisée contre elle-même et unie, accumulatrice et oublieuse de savoir-faire et de savoirs

Elle se voit contrainte d'inventer l'éthique, parce qaue, contrairement aux autres espèces, dont chacune a son ethos particulier, elle est multi-ethos, et en crée de npuveaux sans relâche . L'éthique, ce serait un méta-ethos capable de donner unité à l'énorme diversité, et personnelle, et sociale, de notre humanité. les ethos humains se différencient par des pratiques, des sentiments, des idées.

Notre espèce a créé un environnement particulier, qui lui est propre , et qu'on peut appeler "symbolique". Rappel : j'ai proposé de décrire une "lignée" de "mobilisateurs" : stimulus, signal, signe, symbole. Ce qui peut être développé ultérieurement. Pour l'instant, disons que la "lignée" va de l'immédiat au médiat ; du perçu au ressenti et pensé ; du réactif à l'acrif (décidé, choisi).

Les mémoires sociales, les projets, fonctionnent au moyen de symboles . Un symbole peut être "ponctuel", ou être l'un des éléments d'un "système symbolique" (nous verrons plus tard les caractéristiques de ces systèmes). Le premier et le plus important des systèmes symboliques est le langage, qui prend la forme, dans cvhaque groupe humain, de "langue" ,dialecte", "patois", "creole", etc...Ces fortmes linguistiques sont hisrtoriques, c'est-à-dire engendrées dans et par la vie en commun des groupes humains.

Le langage est une caractéristique proprement humaine ; l'outil principal de la pensée, de "l'agir sans agir' (Paul Valéry). Un prochain article décrira ce que je crois savoir du fonctionnement symbolique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.