D'un Whelan l'autre

Ou quand l'évocation d'un simple nom nous ramène des années en arrière.

On aurait pu aussi intituler ce billet «Le temps qui passe, mais pas l'émotion». Car ce qu'il y a de bien avec le foot, c'est qu'un rien permet de se souvenir des belles choses. Ainsi la lecture de la composition de l'équipe d'Irlande, qui rencontre la Belgique ce samedi après-midi, où officie un certain Glenn Whelan (ancien milieu de Manchester City, désormais à Stoke City) nous embuerait presque les yeux. Whelan. Comme Ronnie Whelan. Le Ronnie Whelan qui a claqué un but somptueux au mythiquissime portier soviétique Rinat Dassaev, lors de l'Euro 88. Minot devant la télé, j'ai découvert ce jour là que le football pouvait procurer des frissonnements esthétiques au même titre que l'art…

Bon, apparemment, il n'y a aucun lien de famille entre ces Whelan, mais Glenn a peut-être lui aussi provoqué semblable sensation à un autre minot scotché devant un Irlande-Italie, en octobre 2009…

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.