De bonnes idées naissent du chaos

Un nouveau parti, « l'Initiative Démocrate », propose 10 mesures pour la qualité de vie en Europe. A regarder de plus près.

De bonnes idées concernant l'Europe... © privée De bonnes idées concernant l'Europe... © privée
 (KL) – Dans le chaos qui règne actuellement en Europe et en France, on voit apparaître presque tous les jours de nouvelles formations politiques. Dans la plupart des cas, les instigateurs sont d'anciens politiques locaux échoués qui pensent que leur heure est venue pour enfin percer. A oublier. En revanche, une nouvelle formation a vu le jour il y a quelques mois déjà, à Fréjus. « L'Initiative Démocrate » veut se présenter à l'élection européenne au mois de Mai et pour ce faire, elle a sortie un programme européen qui vaut le coup d'être lu.

Il faut réformer les institutions européennes, tout le monde le dit depuis des années; et hormis cette belle déclaration, personne ne s'est jamais attaqué à cette mission importante, pas même après le référendum sur le « Brexit » en 2016. L'Initiative Démocrate, elle, a des idées très claires sur l'Europe de demain. Elle devrait être plus transparente, plus démocratique, plus proche des Européens et Européennes et libérée du joug des lobbys qui aujourd'hui, vont jusqu'à rédiger les textes de loi que la Commission Européenne propose au vote au Parlement Européen et à la décision finale par le Conseil Européen.

Pour arriver à ces réformes, l'Initiative Démocrate demande, entre autres, le renforcement du pouvoir du Parlement Européen, lui conférant (enfin !) le pouvoir d'initiative législative, en instaurant en contre-partie, une transparence accrue, par exemple en ce qui concerne l'assiduité des eurodéputés aux séances plénières.

Pour que les citoyens et citoyennes soient entendus au niveau de la politique européenne, une plateforme devrait être mise en œuvre, permettant d'instaurer un dialogue permanent entre les élus européens et la société civile. Le tout dans un format fédéral, considérant que l'actuel format intergouvernemental est à la base de cette « politique derrière des portes fermées » qui elle, contrecarre le travail de la seule institution européenne élue au suffrage universel, le Parlement Européen.

Très intéressant, et aucun autre parti politique n'a encore osé s'attaquer à ce sujet – l'Initiative Démocrate propose d'identifier les lobbys qui gravitent autour des élus européens et qui exercent une influence malsaine sur la politique européenne. Ces lobbys doivent être clairement identifiés et leur rôle dans le processus législatif doit être revu. Il s'agit là de la première tentative de mettre un terme à un système qui constitue carrément une invitation à la « corruption institutionnelle ».

Dans le programme de « L'lnitiative Démocrate », on peut lire : « L’Union Européenne doit se concentrer sur les questions environnementales, sociétales et économiques. Elle doit protéger les peuples et améliorer leur qualité de vie. » Eh oui, c'est aussi simple que ça, et il est regrettable que l'Europe des Juncker, Schäuble & Cie. ait quitté cette voie pour transformer l'Europe en un agent des lobbys du monde bancaire et financier.

Harmonisation des politiques fiscales, transition écologique à l'échelle européenne, renforcement de la subsidiarité politique en renforçant le pouvoir de décision au niveau régional – l'Europe que propose « l'Initiative Démocrate » se situe dans une perspective de construction. Serait-ce le « nouveau projet européen » dont tout le monde parle, tout en regardant les bras croisés que quelqu'un d'autre le mette en œuvre ?

L'instabilité politique actuelle conduit assez logiquement à l'émergence de nouvelles forces politiques. Il s'agira maintenant de distinguer entre les approches sérieuses comme celle de « l'Initiative Démocrate » et les farfelus qui pensent que c'est le moment de sortir de l'insignifiance politique. Dans cette situation, il convient de regarder ce que proposent les uns et les autres – la proposition de ce nouveau parti venu du sud de la France vaut le coup d'être examinée pour que chacun puisse former sa propre opinion.

http://initiativedemocrate.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.