(21) Frantisek Zvardon meets... Loïc Blaise

Pendant tout le mois de janvier, des personnalités commentent les photos sensationnelles du photographe Frantisek Zvardon – den ganzen Monat Januar über werden Prominente die sensationellen Fotos des Fotografen Frantisek Zvardon kommentieren.

Nature, couleurs, émotions - il est beau, ce monde... © (c) Frantisek Zvardon / EJ 2019 Nature, couleurs, émotions - il est beau, ce monde... © (c) Frantisek Zvardon / EJ 2019


Aujourd'hui / heute : Loïc Blaise

Les terres insoumises du nord sont des terres sans dieu mais peuplées d’esprits élémentaires. La toute puissance de la nature y impose la loi du vivant et force à l’humilité. C’est cet appel magnétique qui m’a capturé, comme tant d’explorateurs avant moi, les aurores boréales sont des fresques religieuses où l’on peut éprouver son âme en la plongeant dans le ciel.

Un immense merci à Frantisek pour sa lecture patiente des tempêtes magnétiques, drapeaux éphémères du sanctuaire arctique. Puissent ces beautés brutes nous inciter à plus de respect et de responsabilité dans nos quotidiens.

Die unbezähmbaren Weiten des Nordens sind Regionen ohne Gott, in denen viele elementare Geister daheim sind. Die Allmacht der Natur setzt dort das Recht des Lebenden durch und zwing einen zur Bescheidenheit. Dieser magnetische Ruf hat mich gefangen, wie viele Entdecker vor mir, die Nordlichter sind religiöse Fresken, in denen man seine Seele spürt, wie sie in den Himmel eintaucht.

Ein riesiges Dankeschön an Frantisek für sein geduldiges Lesen der magnetischen Stürme, dieser vergänglichen Fahnen des arktischen Heiligtums. Mögen uns diese Schönheiten im Urzustand dazu bringen, mehr Respekt und Verantwortung im täglichen Leben zu zeigen.

Loïc Blaise, « Aventurier de l'Année 2018 », chef et instigateur du projet « Polar Kid »

Loïc Blaise, „Abenteurer des Jahres 2018“, Entwickler und Chef des Projekts „Polar Kid“

gross-loic-blaise-17-a-eurj-islande-05663

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.