Kai Littmann
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Eurojournalist(e)

Suivi par 181 abonnés

Billet de blog 23 nov. 2022

Kai Littmann
Abonné·e de Mediapart

Cards of Qatar (4)

Pendant toute la Coupe du Monde scandaleuse au Qatar, Eurojournalist(e) publie quotidiennement une « carte collector » d'un ouvrier décédé au Qatar, réalisée par nos confrères suédois de « Blankspot ».

Kai Littmann
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Illustration 1
© blankspot.se

(Blankspot / KL) – Monir Hossain du Bangladesh est mort le 16 Avril 2020, foudroyé par un choc électrique à haute intensité. Il avait travaillé comme peintre au Qatar pendant trois ans.

« J'ignore comment je pourrais payer pour l'éducation de mes enfants », dit sa veuve, Fatima Begum, 28 ans, qui a du aménager dans sa belle-famille.

La mère de Monir Hossain, âgée de 70 ans, dit que toute la famille, qui vit au district de Cumilla au sud-est du Bangladesh, se trouve en difficulté suite au décès de son fils.

« Sa femme et les enfants reçoivent des aides de la part des voisins et d'organisations locales pour faire face aux dépenses quotidiennes », elle explique.

La cause officielle du décès de Monir Hossain est l'électrocution et les documents disent qu'il s'agissait d'un accident. Mais ça, c'est tout ce que la famille sait.

Illustration 2
© blankspot.se

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte