Le Temple de Salomon

S’il y a bien un symbole commun dans la Franc-maçonnerie, c’est bien le Temple de Salomon.

C’est un symbole puissant et universel.

 

1)      Le Temple

Construit par Salomon, il est l’archétype de l’univers et du sacré :

Le porche, le temple (hekkal) et le Debir (kodesh ha kadashim) que seul le grand Prêtre pouvait fouler une fois par an.

Le Debir contenait l’arche d’alliance avec les tables de la Loi, surmontée de 2 chérubins.

Les colonnes du temple (Yakin et Boaz), l’autel des parfums, la table et les pains de proposition, la mer d’airain sont des objets de réflexion des maçons.

Rien ne dure. Ce qui fut une merveille, fut détruit, reconstruit, amélioré et détruit définitivement par les Romains.

La destruction, la mort sont donc des sujets naturels de réflexion.

De même que les Ténèbres et la Lumière.

 

 

2)      Salomon

Fils de David, qui reçut les plans du Temple, c’est lui qui le fit construire.

Salomon était roi (Melek) et juste (Tsedeq). Il lui arriva de chuter, comme beaucoup d’hommes et de maçons. Les juges actuels seraient bien incapables de juger comme le fit Salomon. Seule la vérité importait, alors qu’aujourd’hui, ce sont des lois humaines faites par des députés corrompus qui disent ce qui est juste ou non.

C’est lui qui fit construire le Temple à la gloire de Dieu.

La fin de la vie de Salomon fut moins glorieuse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.