Fiction: Les représentants.

Qui puis-je représenter, sinon moi? Sinon moi-même? Dire qu'un tiers représente autre que soi c'est vivre dans l'erreur. Dire qu'autre que soi est son représentant, c'est vivre dans l'erreur. On le peut, mais non sans risques. Le premier et plus grand étant de ne pas se croire, se savoir ou se vouloir dans l'erreur.

Courte fiction, tout est dit. À chacun d'en tirer les conclusions, que l'on se croie représentant ou représenté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.