A/H1N1 Uniquement pour ceux qui ont peur !

Pour tout savoir , http://www.grippeaviaire.gouv.fr/article.php3?id_article=622

"Je suis malade : qui dois-je contacter ?
En cas de symptômes grippaux (fièvre supérieure à 38°, ou courbatures, ou grande fatigue et toux ou difficultés respiratoires), vous devez prendre contact avec votre médecin traitant qui déterminera la prise en charge la plus adaptée."

 

Selon que vous résidez dans une agglomération ou dans un canton rural,en montagne, en zone périurbaine "sensible", le délai de consultation se mesure en heures avec des écarts de un à ? ( qu'en pensez-vous ? ); on peut prévoir qu'en situation de grippe dans votre territoire, les files d'attente pourront ressembler à celles d'un péage au retour des vacances. Si vous êtes dans une zone S.O.S Médecins, vous avez une chance de bénéficier d'une visite à domicile. Sinon, j'espère que les symptômes ne vous empêcheront pas de conduire ou que votre voisin, n'ayant pas peur d'être contaminé, vous servira d'ambulancier .

Extrait du discours de Madame BACHELOT en clôture des Etats Généraux de l’Organisation Sanitaire ( 8 février 2008)
« Derrière des statistiques nationales rassurantes et des ratios de médecins pour 100.000 habitants plutôt conformes aux moyennes constatées dans les pays développés, se profile une réalité plus alarmante : près de 2,6 millions de personnes connaissent de sérieuses difficultés pour trouver un médecin.…
La situation, si nous ne faisons rien, ira en empirant »

 


Contactez le centre 15 uniquement en cas d’urgence.

Certains usagers - ceux qui n'ont pas peur- vont exagérément retarder l’appel à une prise en charge. D’autres (angoissés , paniqués….) vont ressentir une situation d'urgence d'autant plus que l'espoir d'une réponse rapide du médecin traitant leur semblera aléatoire.
Les moyens d'écoute et de conseil du centre 15 seront vraisemblablement renforcés: les statistiques des arrivées spontanées dans les services d'urgence, en temps "normal", sont éloquentes sur la justification médicale de l'urgence. Alors en situation de "crise" sanitaire ?

 

Moralité : ne faites pas comme les vacanciers qui réservent à la "dernière minute". Pour 23€, pris en charge par la Sécu , consultez "en temps de paix" votre médecin traitant qui vous aidera à anticiper.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.