Grippe A/H1N1 : Restons vigilant

Vigilant, oui mais sur quoi ? L'épidémique ou le politique ?

Vigilant, oui mais sur quoi ? L'épidémique ou le politique ?

M Philips, avant tout merci d'avoir ouvert cette édition et de l'avoir alimentée avec des informations pertinentes, des réflexions posées et rigoureuses, et des conseils avisés selon mon avis de non spécialiste.

 

J'avais, dès le début, le même doute et les mêmes inquiétudes que vous et que j'ai exprimé sur divers billets de cette édition, volontairement non axés sur l'aspect médical (c'est pas mon métier et il y a bien assez de bêtisent qui se propagent).

 

Il y a un point positif, à mes yeux dans cette histoire, c'est la saine réaction de la population française et européenne d'ailleurs (cf. le sondage qui nous dit que 80% des français n'ont pas peur de la grippe A/H1N1). De même, la réaction des professions médicales et paramédicales a été à l'aune du bon sens et de la réflexion.

 

Néanmoins, restons en alerte.

 

En effet ce virus peut muter, comme il a la désagréable habitude de le faire. Si c'est le cas, la nouvelle variante pourrait s'avérer plus dangereuse. Mais dans cette hypothèse, nos 94 millions de doses de vaccins risquent fort de ne servir à rien, du fait de la mutation.

Donc d'une certaine manière, retour à la case départ, comme chaque année avec la grippe saisonnière.

 

Ensuite, il faut se méfier d'un éventuel sursaut d'orgueil de notre président qui, comme il en a fâcheusement l'habitude, peut exploiter quelques évènements habilements médiatisés. Cela devrait commencer par "Moi, je ....".

 

 

En effet, 1,5 milliard d'euros risquent de partir à la poubelle. Cela fait désordre lorsque l'on pressure en même temps tous les "petits" mais que l'on ne remet pas en cause le sacro-saint bouclier fiscal et que l'on regarde les problèmes de la sécurité sociale.

 

 

Donc en même temps, les brillants esprits de cette droite "décomplexée" ont imaginé qu'il faudrait peut être imposer les victimes d'accident du travail, qui touchent une indemnité! Bigre, il y a 150 millions d'Euros à la clé!

 

En effet, c'est forcément immoral. Vous comprenez, ces gens ne travaillent pas et malgré cela ils touchent un revenu et en plus ils ne payent pas d'impôt! Quelle impudence à l'époque du travailler plus pour gagner plus ! Donc, cette bande de fainéants, en fauteuil roulant ou équivalent, on va les faire cracher au bassinet (ne vous inquiétez pas, les impôts vont s'équiper d'un masque!). Mais mes amis, Serge, Arnaud, ... non, vous comprenez, ..., c'est immoral de payer plus de la moitié de ces revenus en impôts même lorsque l'on gagne des milliards ...

 

 

Donc nous avons commandé pour 1,5 milliard d'euro de vaccins. L'argument, suivant le sacro-saint "principe de précaution", était d'être sur d'être servi les premier ...

 

Dans tous les cas, les laboratoires risquent de gagner le jackpot !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.