INSURGEONS-NOUS!

 

 

INSURGEONS-NOUS!

 

 

L’autre jour un soldat français a été tué en Afghanistan par un groupe d’afghans que les journalistes appellent des “insurgés”. L’occident occupe ce pays depuis dix ans et a mis en place un gouvernement à sa botte, et les afghans sont des “insurgés”!

 

 

Eh bien! INSURGEONS-NOUS!

L’indignation c’est bien mais ça fait un peu personnel, individuel, s’insurger ça fait tout de suite foule. Insurgeons-nous en prenant d’assaut La Défense, haut lieu du capitalisme néo-libéral, massons nous devant les sièges des multi-nationales en brandissant tous leurs méfaits, milliards d’impots non payés, paradis fiscaux... Il faut des foules dénonciatrices partout, à l’Élysée, à l’Assemblée Nationale, au Sénat, devant les sièges des banques qu’on a renflouées à coup de centaines de milliards et qui continuent à s’en foutre plein les poches, devant l’ORTF et les sièges des journaux, TF1... toute la désinformation... Prenons d’assaut la Bourse qui fait du yo-yo avec nos sous, les sièges des partis politiques pour qu’ils prennent en compte nos indignations.

 

 

INSURGEONS-NOUS!

La Bastille est un endroit symbolique, ça va un moment, prenons nous en aux vrais centres qui nous pillent et nous entourloupent, qui nous trompent et qui nous mentent, et à chaque fois avec les slogans appropriés.

Assiégeons! ça ne doit pas être des sit-in, mais des sièges, faisons le siège de ces lieux de débauche, et quand on peut, prenons d’assaut et occupons! Pacifiquement bien sûr!

 

 

INSURGEONS-NOUS!

 

 

Que ceux qui veulent bien mettent ce billet sur leur blog ou ailleurs pour élargir le débat et lancer ce mot d’ordre.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.