Blogger réduit au silence en Turquie

Depuis le 20 octobre dernier et la décision de la cour criminelle de Diyarbakır, tous les blogs blogger (en blogspot.com) sont interdits pour une durée indéterminée.

accueilDepuis le 20 octobre dernier et la décision de la cour criminelle de Diyarbakır, tous les blogs blogger (en blogspot.com) sont interdits pour une durée indéterminée. Ces atteintes à la liberté d'expression sur internet sont récurrentes en Turquie. Wordpress était censuré l'année dernière pour une sombre affaire de diffamation entre théologiens. You Tube est censuré depuis avril dernier sans discontinue en raison de la présence de vidéos insultant Atatürk (le premier président de la République turque entre 1923 et 1938). J'avais déjà consacré un article plus détaillé à l'affaire concernant You Tube.

Ce message s'inscrit sur toutes les pages d'accueil : "Access to this web site has been suspended in accordance with decision no: 2008/2761 of T.R. Diyarbakır 1st Criminal Court of Peace". Aussi surprenant que cela puisse paraître, le motif juridique de cette nouvelle censure est toujours inconnu. Excédés par les ingérences des pouvoirs publics, les blogueurs commencent à s'organiser et ont créé des sites dénonçant ces décisions arbitraires comme Sansuresansur.com.Ajout : Blogger est à nouveau accessible depuis le 29 octobre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.