Les familles de Fukushima poursuivent le gouvernement local et central pour exposition aux radiations

 © beyondnuclear.org © beyondnuclear.org

 

FUKUSHIMA – Un groupe de parents et leurs enfants qui résidaient à la Préfecture de Fukushima lors du de la catastrophe en mars 2011 poursuivent Les gouvernements centraux et préfectoraux pour n'avoir pris suffisamment pris de mesures afin de protéger les enfants des expositions aux radiations pendant la crise.

Les 88 pleignant-e-s demandent ¥100,000 (yens) chacun-e-s de dédommagements, lors d'une action en justice, vendredi, à la cour du district de Fukushima.

Muni-e-s d'une plainte écrite, elles ont affirmé que les gouvernements centraux et préfectoraux n'ont pas pris les mesures nécessaires afin de réagir rapidement en donnant les taux de radioactivité dans l'air après la crise nucléaire, négligeant leur devoir de prévention à l'exposition aux radiations nucléaires dans les zones habitées, et en exposant les enfants aux radiations.

Les fusions des trois réacteurs ont été déclenchées par le massif tremblement de terre et tsunami du 11 mars 2011, causant une panne d'électricité à la centrale nucléaire de Fukushima sommairement protégée. déconnectant les systèmes de refroidissement primaires et de sauvegarde de ses réacteurs, permettant au combustible de se réchauffer jusqu'à la fusion, ce qui a provoqué des explosions d'hydrogène qui ont détruit les bâtiments de confinement, éjectant des matières radioactives dans l'atmosphère.

En conséquence, les parents et les enfants sont très inquiets pour leur santé future et souffrent de détresse psychologique, ont-ils dit dans la plainte.

 Une mère du groupe de 40 ans a dit lors d'une conférence de presse qu'elle avait décidé de porter plainte parce que ses enfants sont tombé malades après la crise nucléaire. "Nous avons souffert en essayant désespérément d'échapper à quelque chose d'invisible pendant les 3,5 dernières années", a t-elle dit, se référant aux retombées radioactives de la centrale nucléaire de Fukushima, gérée par Tokyo Electric Power Co.

Sur les 88 plaignant-e-s, 24 enfants qui vivent à Fukushima et fréquentent toujours l'école là-bas exigent que les autorités locales affirment leur droit à l'éducation dans un environnement sain.

The Japan Times - 30 août 2014

Note : soulignement rajouté par le traducteur.

Source : http://www.japantimes.co.jp/news/2014/08/30/national/fukushima-families-sue-prefecture-government-for-radiation-exposure-during-meltdown-crisis/#.VAjS-FPLeBT

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.