Fukushima, une catastrophe loin d'être terminée!

Un des problèmes avec l'information, c'est le "suivi" de l'information. Ce n'est pas parce qu'on ne parle plus d'un problème qu'il n'existe plus, ou qu'il est résolu... par exemple pour la catastrophe de Fuskushima, on n'en entend plus parler, du moins dans les "grands" médias, mais nous devrions rester en alerte : elle est loin d'être terminée...

La catastrophe de Fukushima n'est pas terminée, 8 ans après quel en est le bilan, quelles sont les "perspectives" ?

"Fukushima : 8 ans plus tard la situation n’est toujours pas sous contrôle"

"Ce 11 mars 2019, 8 ans se sont écoulés depuis le début de la catastrophe de Fukushima.

L’accident continue et Fukushima est encore en état d’urgence. La radioactivité n’est toujours pas confinée.

fukushima-8-ans-apres
Le procès pénal de TEPCO et de ses dirigeants de l’époque a enfin commencé en 2018. Voir à ce sujet le texte de Ruiko MUTO.

Le retour des habitants se prépare depuis le printemps 2017. Le gouvernement et le département de Fukushima préconisent que les habitants des zones contaminées retournent y vivre.

Par ailleurs, les eaux stockées sur le site contiennent non seulement plus de 1000 billions de Bq de tritium mais aussi du césium 137 et 134 et du strontium. TEPCO et les autorités japonaises préconisent aujourd’hui de les rejeter dans l’Océan Pacifique. Quant à la commission citoyenne du nucléaire (organisation associative des scientifiques indépendants) cette dernière suggère de stocker cette eau dans les grands réservoirs pour 100 ans. Pour le moment la décision est suspendue. (lire ici l'article sur le site de RFI)

Autre fait marquant de l’année écoulée, le département de Fukushima voudrait supprimer les indicateurs de dosimétrie publics. Lors des auditions publiques, les habitants se sont opposés à cela.

La préparation des JO de Tokyo est en train de faire oublier Fukushima. Voir à ce sujet l’article de Hiroaki KOIDE.

Retour sur la chronologie des événements marquants de ces huit dernières années, au cœur de l’enfer radioactif d’un désastre industriel, humain, économique et sanitaire."

(...)

Cliquer ici pour lire l'article en entier (nombreuses infos et vidéos !) - Réseau "Sortir du nucléaire"

 

 © Plantu © Plantu

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.