Fukushima, l'oubli comme mémoire...

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle, bas: ... Écoute-moi. Comme toi, je connais l'oubli.

Lui: Non, tu ne connais pas l'oubli.

Elle: Comme toi, je suis douée de mémoire. Je connais l'oubli.

Lui: Non, tu n'es pas douée de mémoire.

Elle: Comme toi, moi aussi, j'ai essayé de lutter de toutes mes forces contre l'oubli. Comme toi, j'ai oublié. Comme toi, j'ai désiré avoir une inconsolable mémoire, une mémoire d'ombres et de pierre.

Elle: J'ai lutté pour mon compte, de toutes mes forces, chaque jour,

contre l'horreur de ne plus comprendre du tout le pourquoi de se souvenir.

Comme toi, j'ai oublié...

Elle: Pourquoi nier l'évidente nécessité de la mémoire?...

Elle: ... Écoute-moi. Je sais encore. Ça recommencera.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ça a recommencé....

.

Please, save the chidren... © Uncasmohegan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.