Bas les pattes devant le peuple kurde ! Troupes turques, hors le Rojava !

Le 9 octobre 2019, profitant du retrait des forces US décidé par Donald Trump, l’armée turque a lancé une vaste offensive militaire contre le peuple kurde en envahissant le Rojava (région autonome kurde du Nord de la Syrie).

Six jours après le lancement de l’opération « Fontaine de paix », le Président turc Erdogan et son armée sont déjà responsables de la mort de près de 70 civils kurdes, de 150 combattants, et du déplacement de plus de 160 000 personnes. Massacres, exactions, violations de droits de l’homme sont commis par les troupes régulières d’Ankara et leurs « supplétifs », djihadistes de Daesh et autres fous de dieu reconvertis.

Nous condamnons sans réserve l’agression militaire turque contre le peuple kurde du Rojava et dénonçons cette offensive impérialiste qui a été ourdie à Ankara, Moscou, Washington, Londres, Paris et Berlin,

Nous affirmons que le rôle de l’avant-garde n’est pas celui de « monsieur bons offices » ni de courtier auprès des USA, de l’UE ou de l’ONU. C’est au mouvement ouvrier et démocratique et à lui seul de venir en aide efficacement au peuple kurde lequel a le droit de se défendre par tout moyen à sa convenance. Nous réaffirmons le droit inconditionnel du peuple kurde à l’autodétermination.

A bas Erdogan et son régime ! A bas l’impérialisme et ses alliés ! Troupes impérialistes hors du Moyen-Orient ! Vive la résistance kurde et ses organisations !




La Commune – pour un parti des travailleurs
Paris, le 15 octobre 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.