DERNIER NOËL CAPITALISTE !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 80 – dimanche 30 décembre 2018

« Il faut rêver » s’était exclamé Lénine en 1903 2 lorsqu’il pensait que la révolution russe n’était pas pour demain. La première révolution russe, véritable répétition générale, explosait deux ans plus tard, spontanément. Plus tard, l’auteur surréaliste français André Breton lançait : « l’imaginaire tend vers le réel ! ». Il y’a maintenant un an, aveuglé par ses propres chimères et le beau miroir que lui tendaient les « grands » Médias, Macron formait ses vœux pour 2018 avec une belle assurance et un bel aplomb : « sur le plan national, l'année 2018 sera à mes yeux celle de la cohésion de la Nation. » 3 . Nous connaissons tous la suite, détonante ! Plus ce Précieux Ridicule s’est enfoncé dans l’année 2018, plus il s’est miné. Avant que l’an 18 soit consumé, notre vœu qui n’est en rien pieux est : Dernier Noël capitaliste ! Rêvons- nous ? La volonté n’est-elle pas aussi conçue pour accorder le rêve à la réalité, accorder le rêve avec nos besoins vitaux et à l’exigence de la solidarité dans la lutte ?

lire la suite

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.