La France VUE D'ICI, c'est parti !

On vous avait promis fin septembre, on a pris huit jours de plus. 

On vous avait promis fin septembre, on a pris huit jours de plus. 

Huit jours pour tenter de corriger les bugs et parfaire la navigation… Excusez-nous tout d'abord pour cette attente mais on espère à présent que vous vous proménerez facilement dans le site La France VUE D'ICI.

Concrètement, ce projet qui devrait nous mener jusqu'en 2017 ambitionne de dresser un portrait photographique de la France en crise que l'on espère authentique et révélateur. Une trentaine de photoreporters devraient y contribuer.

Ce projet est ouvert à tous les photographes. Pour l'intégrer, il faut faire parvenir vos propositions via le bandeau "Candidater" sur le site ou suivre ce lien. Une commission se réunira tous les six mois pour choisir les nouveaux reporters. On vous tiendra informés des périodes de candidatures par ce type de billet, mais aussi via Facebook, Twitter…

Au jour de son lancement, un projet évolutif est forcément incomplet. Au fur et à mesure des reportages, les photographes documenteront la situation de l'emploi, la précarité, les alternatives à la crise, l'évolution de l'éducation, la transformation des familles, la désertification industrielle, les mutations de l'agriculture… Les idées viendront aussi de vous.

Enfin, nous tenions particulièrement à remercier les 546 personnes (retrouvez-les ici) qui, en répondant à la collecte que nous avons lancée sur KissKissBankBank en juin et juillet 2014, ont permis à ce projet de voir le jour. Sans elles, rien n'aurait pu se faire.

A présent, c'est à vous : découvrez le site, envoyez votre candidature, faites des suggestions et même transmettez-nous vos remarques : nous les lirons avec enthousiasme… si tant est qu'elles soient positives !

Pour La France VUE D'ICI, Gilles Favier (ImageSingulières) et Sophie Dufau (Mediapart)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.