Un été en France VUE D'ICI 4/5: Comment voyez-vous ?

Les belvédères, panoramas et autres points de vue placent les touristes dans des paysages exceptionnels. Tout en contraignant les corps à se plier aux infrastructures. « Paysages orientés » est un sujet de Mathieu Farcy.

Aiguille du midi © Mathieu Farcy / La France VUE D'ICI Aiguille du midi © Mathieu Farcy / La France VUE D'ICI
Mathieu Farcy est un des derniers photographes intégrés à La France VUE D'ICI, projet photographique initié par Mediapart et le rendez-vous de Sète ImageSingulières afin de documenter la France d'aujourd'hui. Son sujet, qu'il commence juste à publier sur le site, a une approche bien différente de celle des quelque 30 photographes sélectionnés pour La France VUE D'ICI. Ici, pas d'immersion dans des familles ou des collectifs sociaux. Pas de portraits. Mais un dialogue furtif entre des corps et des paysages immensément connus.

Cet été, Mathieu Farcy monte en haut des belvédères, ces aménagement « témoins d'une époque où la démocratisation du tourisme a créé des désirs de consommation de tous les paysages » et spécialement conçus pour sécuriser les lieux tout en promettant la rencontre avec un paysage « objectivement beau ». Comment se tient-on, que regarde-t-on, quand tous les sentiers, les garde-corps, les bancs vous placent dans la même direction ? Après une étape à l'Aiguille du midi dans le massif du Mont Blanc, Mathieu Farcy a fait escale à la Cité radieuse à Marseille, avant de poursuivre sur les bords de la Mediterrannée et de la côte Atlantique.

Mathieu Farcy est devenu photographe après avoir été éducateur spécialisé. Il vit entre Paris et Amiens et n’est pas inconnu des lecteurs de Mediapart. C’est lui qui avait filmé six anciens salariés de Goodyear à Amiens racontant leurs années de lutte pour un sujet que nous avons diffusé en avril 2015 (voir son site ici).

--------------------

La France VUE D'ICI, initié il y a deux ans par le rendez-vous photographique de Sète, ImageSingulières et Mediapart accompagne le travail au long cours d'une trentaine de photographes et de journalistes. Tout est rassemblé sur un site (à voir ici) et, en mars prochain, un peu avant la prochaine présidentielle, ce travail sera aussi décliné en livre et expositions. Aujourd'hui, quelque cinquante reportages sont en cours ou terminés, certains complétés par du son ou de l'image. Vous pouvez retrouver les billets ici, voir le site complet , ou suivre sur Facebook les mises en ligne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.