Sophie Dufau
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

La France VUE D'ICI

Suivi par 177 abonnés

Billet de blog 18 déc. 2015

Sept nouveaux photographes pour la France VUE D'ICI

Sept nouveaux regards et sept nouvelles thématiques pour ce portrait documentaire de la France que dressent le rendez-vous photographique de Sète, ImageSingulières, et Mediapart. On retrouvera donc bientôt sur le site : l'aventure de jeunes entrepreneurs en banlieue, la mobilisation en soutien aux migrants, le travail intermittent et saisonnier en Ardèche, l'attachement à l'Aquitaine...

Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

La commission de sélection des photographes de La France VUE D'ICI (voir sa composition ici) s'est réunie vendredi 11 décembre à Mediapart. Sur les quelque 200 candidatures envoyées, il nous a fallu faire un choix drastique pour n'en sélectionner que sept ainsi que nos budgets nous le permettent. Le temps de contacter tout le monde, voici dont ces nouveaux venus et leur projet.

Jeunes entrepreneurs © Hervé Lequeux (La France VUE D'ICI)

Le photographe Hervé Lequeux et le journaliste Sébastien Deslandes iront « des quartiers nord d'Amiens aux quartiers nord de Marseille, en passant par les banlieues parisiennes (93, 92, 78) et lyonnaises (Vaulx-En-Velin, Vénissieux) » à la rencontre d'une « jeunesse française qui, faisant le constat de leurs difficultés à accéder à leurs revendications économiques et sociales, de leurs attentes déçues d'une solution provenant du politique » décide de créer leur entreprise. Entreprise de désamiantage, de restauration rapide, agence immobilière… certaines même soutenues par le Medef, tissent des réseaux économiques où « la débrouille et le sens de l'initiative font loi ». (voir le site d'Hervé Lequeux)

Le photographe Bertrand Gaudillère et la journaliste radio Catherine Monnet traverseront la France de Menton à Calais, en passant par Lyon et le nord de Paris à la rencontre des anonymes qui tendent la main aux réfugiés débarqués sur les côtés de l'Europe. Ici une aide juridique ou administrative, là un soutien à la traduction, des soins, de l'hébergement, des repas… on découvrira ceux qui ne détournent pas le regard devant une des plus graves crises humanitaires et politique du début du XXIe siècle. (voir des photos de Bertrand Gaudillère)

Anne Rearick s'installera dans un village du Pays-Basque où une cinquantaine de réfugiés de Syrie, d'Irak et d'Érythrée sont herbégés dans un centre de vacances. Leur installation, leurs déplacements, leur insertion sont les thèmes qu'elle se propose de documenter. Dans un second temps, elle partira dans les zones rurales de Saint-Jean-Pied-de-Port et de Salies (dans le Béarn) pour rencontrer ceux qui y travaillent et vivent. (voir le site d'Anne Rearick)

Paul Arnaud se rendra pour sa part à Mayotte, dernier département français, voir comment « la plupart des métropolitains et la classe moyenne mahoraise sont parqués dans des zones protégées appelée "mzungus land" (le pays des blancs) ». (voir le site de Paul Arnaud)

Extrait de « La Carte du tendre » © Alexandra Pouzet

Alexandra Pouzet poursuivra sa Carte du tendre, « enquête artistique sur le rapport affectif des habitants à leur(s) territoire(s) » d'origine, d'adoption ou de projection. Cette enquête, commencée dans le Poitou-Charentes sera prolongée pour la France VUE D'ICI à toute la région Aquitaine. Avec beaucoup de poésie, ses portraits dans l'espace (accompagnés de témoignages) révèle le rapport sensible que chacun entretient avec le lieu où il vit. (voir quelques exemples de La Carte du tendre).

Florence Levillain s'arrêtera dans les bains publics de la capitale dont l'utilité ne faiblit pas en temps de crise économique et du logement. On y croise aujourd'hui des étudiants, des retraités pauvres et aussi, bien sûr, des sans domicile ou des migrants. Certains bains douches sont inscrits au patrimoine parisien, mais loin d'avoir leur histoire derrière eux, ils sont encore indispensables au bien-être de beaucoup d'entre nous. (voir des photos de Florence Levillain)

Enfin, Alexa Brunet entamera son travail plus tard à la fin du printemps 2016 puisqu'elle souhaite approcher l'économie touristique et le brassage sociologique de l'Ardèche à travers l'emploi saisonnier. (Voir son site)

Tous ces photographes rejoindront dans les prochains jours La France VUE D'ICI et travailleront aux côtés des 17 autres déjà sélectionnés. Pour les aider dans leur projet, leurs recherches, leur suggérer des idées ou des pistes, vous pourrez les contacter via leur page sur le site. Car La France VUE D'ICI est aussi, comme Mediapart, un projet participatif qui s'enrichit d'un dialogue avec ses lecteurs.

A noter aussi qu'une ultime sélection aura lieu début 2016 pour documenter plus spécialement l'Ile-de-France et la saison estivale.

Enfin, encore merci à vous tous qui, grâce à vos dons lors de nos campagnes de financement collaboratif, ont permis et permettent encore à ce projet de dessiner le visage de la France d'aujourd'hui.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre