de Gnôsis . . à Lógos

 

 5282746354_33ea92ed26_z.jpg

tekhnè hypomnesis . . photo (cc) jef safi / flickr 


"L’essence même du réel, c’est de ne pas avoir de double. Il est dans la nature du réel d’être absolument singulier. Toutes les représentations que nous nous faisons du réel, ne sont que des rêves, des ombres, des fantômes, des déformations. [...] Ce que nous prenons pour une vision perverse de la réalité est le réel même."
Clément Rosset, Le réel et son double ) 

 

"[...] L’acte de penser ne découle pas d’une simple possibilité naturelle. L’acte de penser est, au contraire, la seule création véritable. La création c’est la génèse de l’acte de penser dans la pensée elle-même. [...] Penser, c’est toujours interpréter, c’est-à-dire expliquer, développer, déchiffrer, traduire un signe. [...] Il n’y a que des sens impliqués dans des signes ; et si la pensée à le pouvoir d’expliquer le signe, de le développer dans une Idée, c’est parce que l’Idée est déjà dans le signe, à l’état enveloppé et enroulé, dans l’état obscur de ce qui force à penser."
( Gilles Deleuze, Proust et les signes )

 

5282746350_b8629754e5_z.jpg

lógos hypomnesis . . photo (cc) jef safi / flickr 
jef safi : E≥M.C2  )

 

NB : Pour la composition de ce diptych, les mannequins ont été photographiés au coeur de l'installation I manichini di Nani d' Alessandro Marcucci Pinoli di Valfesina («Nani» per gli amici), avec son aimable autorisation ; installation présentée dans l' Alexander Museum Palace Hotel ; 61121 Pesaro (PU) Italia.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.