Gazette de la Modération #4 - Coronavirus: vos témoignages

Face aux nombreux témoignages postés en commentaires, nous vous proposons une édition spéciale de la gazette de la modération pour les partager. Au programme : école à la maison, travail malgré le confinement, lien familial à distance.

Face aux nombreux témoignages postés en commentaires, nous vous proposons une édition spéciale de la gazette de la modération pour les partager.
Au programme : école à la maison, travail malgré le confinement, lien familial à distance.

 © Levallois Perret © Levallois Perret

 

Recettes de grand-mère

On commence avec les messages les plus légers. Certains abonnés ont partagé leurs recettes de grand-mère pour garder la forme ou pour bien s'organiser face au confinement.

Propagation exponentielle en France: ce que disent les courbes 288 comms 
Pourquoi y a-t-il des achats massifs de papier toilette? 292 comms

Le grog, ca ne guérit pas du covid19, mais c'est bien bon :

treillemuscate treillemuscate

Chez JJG, c'est riz pilaf... et à la grâce de dieu !
 © JJG © JJG

Sergio2 nous l'avoue, il a acheté 24 rouleaux de papier toilette, il vaut mieux prévenir que guérir :

L'école pour tous ?

A priori, les écoles resteront fermées pendant 5 semaines et les enfants devront s'efforcer de travailler de chez eux au moins jusqu'aux vacances de Pâques. Mais nous ne sommes pas égaux face à notre accès à la technologie, il y a des familles qui ne possèdent pas d'ordinateur, pas de connexion internet, où les parents ne peuvent pas aider aux devoirs. Bref, les inégalités habituelles sont exacerbées par une situation exceptionnelle.  

Macron suspend les cours et contredit Blanquer 164 comms
Enseignement à distance: des déconvenues pour familles et enseignants 67 comms

Heureusement, certains ont trouvé une organisation qui fonctionne :

Litanage pointe les inégalités dans sa classe :

Geneker témoigne des difficultés à maintenir les cours en lycée professionnel :

C'est le moment idéal pour faire un bon vieux problème de maths :

Le travail c'est la santé

Malgré l'injonction formelle de rester chez nous, certains travailleurs travaillent toujours. Bien sûr, il y a les soignants réquisitionnés pour gérer la crise sanitaire. Mais il y aussi les livreurs, les facteurs, les agents de caisse, des ouvriers, contraints par leur employeur de sortir de chez eux et de s'exposer à un risque de contamination.

Commerces, usines, transports: ces Français qui vont travailler «la boule au ventre» 173 comms
Pour se protéger, les postiers en guerre contre leur direction 120 comms
BTP: le volontarisme du gouvernement se heurte au réel des chantiers 83 comms
Covid-19: le service public monte au front, protégé ou non 91 comms
Covid-19: Pénicaud demande de «challenger» les entreprises qui baissent le rideau 342 comms
Caissières de supermarchés: les grandes sacrifiées 197 comms

Plusieurs abonnés témoignent :

Un témoignage isolé, un abonné qui préfère continuer à travailler :

Les emplois précaires, premières victimes du confinement :


#Restonscheznous

Face à l'épidémie chacun s'organise comme il peut. Rester chez soi, éviter les contacts, maintenir le lien avec ses proches par téléphone...
Coronavirus: sortir le moins possible, aider ses voisins, «une question de responsabilité»  96 comms
Confinement, attestations de circulation et procès-verbaux: le grand tâtonnement 350 comms
Macron instaure le confinement sans le dire 308 comms

 © Anne Guérin-Castell © Anne Guérin-Castell
  

Enfin Basilio del Pino souhaite voir un peu plus d'harmonie dans les commentaires :

 Une touche de poésie pour vous souhaiter à toutes et à tous bon courage.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.