mot de passe oublié
Live
Parrainnez vos amis

«En direct de Mediapart» : six heures pour nos libertés. Tous à Grenoble !

Rendez-vous dimanche 7 février, dès 16 heures, pour un événement spécial en direct du Palais des sports de Grenoble.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME
Le Club de Mediapart sam. 6 févr. 2016 6/2/2016 Édition de la mi-journée

Quand les bulles mendient

   

Changeons les rapports Nord /Sud.

L'image (première) qui mendie des bulles (secondes) n'est pas une fatalité. Sous le clavier de mon ordimenteur se trouvaient ces quelques bulles en mal d'images (...Ouh, ouh ! Images êtes-vous là ?).

En tant qu'ancien délégué de classe, je leur ai promis de vous faire part de leur demande. C'est bulles faites !

Et surtout ne soyez pas sages comme des .........

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Soutenez Mediapart !

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert.
ABONNEZ-VOUS

L'auteur

Tomasz H.

Peuples du monde, le monde nous appartient.
Paris

L'édition

suivi par 50 abonnés

La mendie-bulles

À propos de l'édition

Mais à quoi pouvait donc bien rêver la Joconde ? Quel est le monologue intérieur poursuivi par chacun des joueurs de cartes représentés dans un célèbre tableau ?  Quel pouvait bien être le prénom

des Demoiselles d’Avignon ?
C’est une image, une photo, une repro de tableau.  Elle nous parle.  On en imagine la légende, le sous-texte, les dialogues imaginaires,  on en refait au besoin le scénario.  Parfois, on en détourne le sens, on y plaque nos propres  humeurs du moment  selon qu’il pleuve ou qu’il  fasse du vent.  C’est un peu comme la petite musique qui habille un film. On change de mélodie et ce n’est plus la même scène. On réécrit l’histoire à sa façon.
Cette nouvelle édition basée sur des légendes imaginaires se veut  uniquement un jeu, une partie de sous-titrage en roue libre,  tantôt iconoclaste tantôt même déconnoclaste.  Des images en quête de textes.  Des  photos en quête de légendes.  Des illustrations détournées par des pirates du sens et prises en flagrant délit de divagations…
Seule contrainte :  toujours préciser le crédit ou le copyright (©) de l’image utilisée.  Pour le reste, libre cours aux échafaudages les plus fantasques…

Le fil de cette édition