Au Brésil, Jair Bolsonaro autorise des pesticides dangereux

"Avec l'homologation de 152 nouveaux pesticides par le président brésilien, le nombre de ces produits agricoles nocifs en circulation dans le pays dépassera largement le millier...."

Un des problèmes majeurs des personnes qui "croient" en un Dieu, c'est d'être persuadées que celui-ci sauvera l'homme quelles que soient les conneries bétises qu'il commettra, ainsi, Dieu ne laissera pas des conséquences trop dures lui arriver.... comme celles relatives au "réchauffement global" et aux changements climatiques... les états-uniens, par exemple, en sont intimement persuadés : Dieu ne permettra pas que l'existence même de l'homme soit remise en cause par des bêtes questions de climat, même s'il en est responsable (d'ailleurs, il n'a qu'à s'adapter....)... c'est ainsi qu'au Brésil, tambour battant, le nouveau leader porté par une communauté "évangélique" s'emploie à détruire tout ce qui reste de "nature", pour satisfaire les appétits féroces et insatiables de l'agro-industrie... A lire, cet article de Claude-Marie Vadrot, publié sur le site de "Politis" - et en accès libre -

"En une centaine de jours de règne sur son pays, le nouveau président du Brésil Jair Bolsonaro a déjà mis en œuvre une des mesures annoncées en faveur des grandes exploitations agricoles : l’homologation de 152 pesticides auparavant interdits. Alors que ce pays est déjà considéré comme le champion du monde de l’usage de ces produits provoquant chaque année quelque 100 000 cas d’intoxications plus ou moins graves dans les populations rurales – et même citadines, quand les espaces cultivés sont proches des villes.

La plupart des homologations sont accordées à des sociétés américaines, allemandes ou chinoises. La plupart des produits acceptés par le Brésil sont interdits dans les pays dont sont issues ces firmes : par exemple, le chlorpyrifos, que les agriculteurs américains n’ont plus le droit d’utiliser depuis 2018 car il a été démontré qu’il peut provoquer des malformations chez les enfants."

...

Lire la suite en cliquant ici !

On peut lire également ceci :

"Quand la déforestation transforme l'Amazonie en baril de poudre" (site Nouvelobs.com)

"Si les extractions illégales de bois continuent, nos guerriers prendront leurs arcs et leurs flèches, il pourrait y avoir des morts"

Cliquer ici !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.