Billet de blog 11 avr. 2019

...pas d'alternatives aux pesticides ?... et si on essayait les poules !

Des poules dans les vergers pour remplacer les pesticides...

Corinne N
65 ans
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En Bretagne, des poules viennent au secours des arbres fruitiers et les débarrassent des parasites qui affectent les récoltes...

Un sujet France Inter très intéressant (émission "Esprit d'initiative"), alors que les pouvoirs publics nous serinent que l'on ne peut pas arrêter l'utilisation immédiate des produits "phytosanitaires" (euphémisme pour "poisons chimiques") car les agriculteurs seraient complètement impuissants face aux attaques des "nuisibles" et autres calamités agricoles.

C'est comme le fameux TINA (there is no alternative), mais ce n'est pas parce qu'ils le disent que c'est vrai ! et en l'occurence, il y a plein de solutions pour remplacer l'indutrie chimique dans nos agricultures, en plus, ces solutions arrêtent de ruiner les agriculteurs, arrêtent d'empoisonner tout le monde (les agriculteurs eux-mêmes en premier, d'ailleurs....), comme on dit en langage néolibéral (je plaisante, car les termes synonymes de "gratuits, "économiques" sont proscrits de ce langage...) "gagnant-gagnant".

Mais revenons à nos moutons (pardon, à nos poules !)...

"Christophe Bitault est arboriculteur à Saulnières en Ille-et-Vilaine. Il s’est reconverti au bio il y a une douzaine d’années, ce qui l’a amené à revoir complètement ses pratiques professionnelles : il a installé des poules directement dans son verger pour préserver ses arbres fruitiers des prédateurs.

Il n’a pas mis une poule, mais quatre-vingt spécimens dans ses différents vergers :

"Nous avons fait un premier essai en mettant 80 poules en liberté sur trois hectares, tout en laissant les autres parcelles sans aucun traitement."

La poule noire de Janzé © Christophe Bitauld

Il ne lui a pas fallu attendre longtemps pour voir un changement. Dès la première année, il a pu constater que 80% des anthonomes, ces petits insectes qui s’attaquent aux arbres fruitiers, avaient disparu des terrains où les poules étaient installées. Il était d’autant plus satisfait que ces petits coléoptères détruisent jusqu’à 90% de la production.

Cette solution a été trouvée suite à une rencontre : Dominique Biche, conseiller arboriculture à la chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor, s'était aperçu que la présence de poules faisait diminuer les populations d’anthonomes. De passage à l’écomusée de Rennes, il avait constaté, par ailleurs, que les poules locales, appelées Noires de Janzé, en voie de disparition, sont particulièrement vives. Elles sont si puissantes qu’elles volent mieux que les autres et peuvent se réfugier dans les arbres en cas d’attaque des renards. Ainsi, lorsque l’arboriculteur rencontre le conseiller d’agriculture qui lui fait part de son constat, il se dit qu’il a mis le doigt sur la solution naturelle qu’il cherchait.

Il a commencé par demander à l’écomusée quelques-une de ces poules pour en faire élevage, car la race est ancienne et qu’il y a peu de spécimens. Puis, au vu des bons résultats obtenus, il s’est lancé dans un élevage plus important. Aujourd’hui, il est à la tête d’un cheptel de 200 poules noires qui gambadent dans ses différents vergers. Ce sont de terribles nettoyeuses, les parasites ne reviennent pas avant des années, et ces poules sont tellement efficaces que le producteur n’a même pas besoin de les nourrir.

Christophe Bitault est très fier de la qualité des œufs de ses poules élevées en plein air :

"Les œufs sont excellents et les chefs se les arrachent !"

Les poules vivent sur les trente hectares de l’exploitation, en parfaite harmonie avec les cent-vingt moutons qu’elles ont débarrassé des tiques, ténias, et douves, ces parasites qui affectent les petits ruminants."

Toutes les explications avec Mathile Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau, source France Inter ici

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — Terrorisme
Le manifeste du tueur de Buffalo précise la menace terroriste d’extrême droite
Payton Gendron, le terroriste d’extrême droite qui a tué dix personnes à Buffalo (États-Unis) le 14 mai, a publié un manifeste qui mérite d’être comparé avec celui de Brenton Tarrant, auteur néo-zélandais de l’attentat de Christchurch. En s’inscrivant dans une continuité historique du suprémacisme blanc meurtrier, il appelle aussi à le prolonger.
par Nicolas Lebourg
Journal
Ultradroite : nos enquêtes
En France, six projets d’attentats attribués à l’ultradroite ont été déjoués depuis 2017.  La professionnalisation de ces groupes, leur facilité à s’armer et les profils hétéroclites des activistes inquiètent les services de renseignements.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Le « grand remplacement », idéologie meurtrière
Attribué au principal suspect de l’attentat de Christchurch (Nouvelle-Zélande), un manifeste intitulé « Le grand remplacement », en référence au fantasme d’extrême droite du même nom, dénonce les « invasions étrangères » en Europe, et cite tout particulièrement le cas de la France.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana