Billet de blog 30 sept. 2014

« Un empoisonnement universel. Comment les produits chimiques ont envahi la planète »

Corinne N
65 ans
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A l'heure où l'on nous assène les décisions drastiques prises pour "limiter" le déficit de la sécurité sociale, on n'entend jamais parler des l'explosion de ses dépenses dues aux conséquences de l'industrie chimique qui nous empoisonne tous au quotidien, sans scrupule et sans être gênée d'aucune manière par les pouvoirs publics, achetés par leurs soins de longue date ; industrie constituée en lobbies indestructibles et d'une redoutable efficacité. En cette matière comme dans tant d'autres "les profits sont privés, les pertes sont publiques"....Vive le capitalisme....

Quelques documentaires et ouvrages paraissent, heureusement, pour nous informer, aujourd'hui Fabrice Nicolino publie « Un empoisonnement universel. Comment les produits chimiques ont envahi la planète » - Edition "Les liens qui libèrent"

* Interview dans Sud Ouest :

"« Sud Ouest Dimanche ». Quel est le point de départ de ce livre ?

Fabrice Nicolino. La contamination chimique généralisée de notre monde est un sujet qui me poursuit depuis longtemps. En janvier 2003, j'ai été très frappé par la lecture d'une étude américaine. Les analyses sanguines de volontaires montraient qu'ils étaient contaminés par environ 150 molécules chimiques différentes. Les scientifiques étaient stupéfaits, ils ne s'attendaient pas du tout à un tel résultat. L'étude a été rééditée avec des nouveau-nés pour des résultats hélas similaires, qui attestaient une pollution chimique de leur sang complètement extravagante. L'année suivante, en 2004, les ministres de l'Environnement européens se sont soumis à un protocole semblable. Et notre ministre de l'époque, Serge Lepeltier, s'est publiquement interrogé sur le lien entre la contamination chimique et l'occurrence de certaines maladies.

Quelles sont les conséquences en termes de santé publique ?

Qui ne connaît pas aujourd'hui dans son entourage un cancéreux, un malade d'Alzheimer, un obèse ou un diabétique ? On assiste à une explosion de nature épidémique d'un certain nombre de maladies graves. Le cancer en France, c'est 110 % d'augmentation du nombre de cas annuels entre 1980 et 2012. La hausse de l'espérance de vie explique une fraction de cette envolée, seulement une fraction. Il y avait 8,5 % d'obèses en France en 1997, 15 % en 2012. Selon les projections, on attendait 3,5 millions de cas de diabète en 2016, on y est arrivé dès 2009. Personne ne sait vraiment combien il y a de cas d'Alzheimer chez nous, entre 900 000 et un million. L'Inserm en prévoit 2 millions en 2020, c'est-à-dire après-demain matin. L'augmentation est fulgurante sur une période très brève. Dans le même temps paraît une avalanche d'études très sérieuses sur les liens directs entre l'exposition aux polluants et le déclenchement de ces maladies. À l'évidence, la contamination chimique joue un rôle central dans la dégradation de la santé publique en France, comme dans les autres pays développés.

Vous décrivez des pouvoirs publics et des institutions défaillantes, voire complices…"

....lire la suite sur le site de Sud-Ouest en cliquant ici !

* On peut également écouter sur France Inter (la tête au carré, Mathieu Vidard) en cliquant ici

* et sur RFI (C'est pas du vent) en cliquant ici (deux émissions) !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La candidate du PS et le candidat de la Remontada à la présidentielle ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani
Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin