Billet de blog 2 sept. 2021

ernest shackleton
Abonné·e de Mediapart

Pietas et Culpa

ernest shackleton
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je m'invite sur ta paupière quand elle s'ouvre trop vite d'avoir voulu ne plus voir.

Tu tournes une page mais j'écris déjà sur la suivante. C'est une trace indigeste que je répands, je te surprends.

Tu te croyais sauve sans plus d'amour obligée et te revoilà embourbée car, douçâtre et insidieuse, je me prélasse sous ton regard, sûre de mon charme.

Je déforme tes sens et habille de vertus l'éventreur insensé qui t'a hier attristée.

Il reviendra vers toi dans son costume de misère et je jouerai à ses côtés en faux-bourdon pour deux choeurs l'Allegri qui enserre et s'adjuge ton coeur.

Tu ne sais qu'implorer, laisse !

Ne vois-tu pas que je te sauve du choix qui te heurte ?

T'éloigner sans moi t'aurait fait douter de ton humanité, alors que mon fanal enlumine le récit de ta mémoire, est-ce un leurre ? Au fond, je ne veux rien que ton bonheur.

C'est toi qui m'a appelée.

De quoi suis-je coupable si je ne suis que pitié...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte