Le dauphin

Note de lecture

Les mots, la langue sont ses outils pour explorer, chercher, pas à pas jusqu'au bord du gouffre.

Il n'y a de limite à la ténacité que celle des mots. 

Aussi vain que de tenter de relater des rêves.

Parfois hermétique et au détour d'une phrase, la lumière, l'éblouissement, l'enchantement. 

Prendre sa respiration, refermer ce livre, jusqu'à la prochaine fois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.