Billet de blog 7 févr. 2012

Le Père Vert Pépère
Abonné·e de Mediapart

Eva Joly et le parti dominant

Le Père Vert Pépère
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quand un parti domine son camp, en pesant 25 à 30% des voix exprimées, toute sa stratégie est naturellement de maintenir cette domination et de maintenir les partis alliés dans une position de supplétifs. Cette stratégie s'est avérée payante à la fin des années 90 avec le PCF et les Verts, mais elle a aussi conduit à l'échec de 2002, tant les électeurs de ces partis supplétifs ne se sont pas reconnus dans ce rôle subalterne.

Mais quand un mouvement atteint à différentes élections consécutives des scores de 13 à 16 %, il n'est plus un allié supplétif, mais devient un concurrent. La stratégie du PS, puisqu'il s'agit du parti dominant, s'applique donc maintenant à diminuer l'influence d'EELV, apparaissant de plus en plus, avant cette campagne 2012, comme un concurrent direct potentiel.

Et pour ce faire, le PS n'hésite pas à signer un accord qui peut paraitre avantageux pour EELV, en terme de places obtenables. Tout en dénonçant, avant même la signature finale, et encore plus après, les termes de cet accord. Les écologistes avaient l'habitude que les accords ne soient pas respectés une fois l'élection passée, mais cette fois-ci, une étape supplémentaire est franchie. C'est dès avant les élections que, de Hollande à Montebourg, le PS annonce qu'il ne respectera pas ces accords. Sur le fond, aucune centrale nucléaire ne sera fermée. Sur les places, on annonce déjà nombre de candidatures dissidentes du PS dans les circonscriptions réservées à EELV. Et sur la scène médiatique, tous les coups sont permis.

L'émission "On est pas couché" de samedi dernier où Eva Joly était l'invitée, en fut un détail significatif. Les 2 chroniqueuses, Audrey Pulvar (faut-il rappeler qu'elle est la compagne de Montebourg?) et Natacha Polony (membre influente du MRC qui appelera bientôt à voter pour Hollande) s'en sont données à coeur joie pour instruire un procès médiatique contre la personne qu'elles recevaient.

Làs, la direction EELV, dont la légitimité qu'elle revendique est pourtant basée sur l'expérience de la stratégie politique, se trouve piégée par cet accord supposé bénéfique. Et devant les déclarations du PS claironnant qu'il ne respectera pas cet accord, elle regarde ailleurs et fait l'autruche.

Cette stratégie devrait d'ailleurs interroger celles et ceux qui pensent à voter Hollande. Comment croire un seul instant celui qui annonce et se targue d'ores et déjà de ne pas respecter un accord signé par le parti qui l'a désigné? Sera-t-il plus respectueux de la parole donnée à ces électeurs?

Face à cette volonté d'hégémonie du parti dominant, une seule solution. Voter pour ses convictions. Evacuer le chantage honteux du vote utile. Ne pas subir le discours de ceux qui disent, incapables de convaincre de voter pour leurs idées, que si ce n'est pas eux, cela sera encore pire. Refuser le choix entre le moins pire et le plus pire. Car voter utile en 2012; c'est se préparer à voter utile en 2017, 2022, 2027... C'est encourager la sclérose de la vie politique française.

Pour toutes celles qui pensent que la crise actuelle est intimement liée au mode de fonctionnement de notre société, à la consommation effrénée des ressources naturelles, au fait que l'humain soit simplement considéré comme une variable d'ajustement, une seule solution: voter Eva Joly.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa