Lucie Eple
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

La Voie des Indés

Suivi par 15 abonnés

Billet de blog 1 avr. 2014

Lucie Eple
Abonné·e de Mediapart

L'oasis d'Ali Bécheur

Ali Bécheur décrit lui-même son livre Chems Palace à paraître le 10 avril aux éditions Elyzad comme un livre exigeant. Nous dirions plutôt qu’il peut l’être pour qui ne désire pas pénétrer avec lui dans le microcosme de l’oasis et être pris dans son tourbillon sensoriel, à la mesure des rites ancestraux et au rythme des gestes rituels du labeur qui en permet le maintien.

Lucie Eple
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ali Bécheur décrit lui-même son livre Chems Palace à paraître le 10 avril aux éditions Elyzad comme un livre exigeant. Nous dirions plutôt qu’il peut l’être pour qui ne désire pas pénétrer avec lui dans le microcosme de l’oasis et être pris dans son tourbillon sensoriel, à la mesure des rites ancestraux et au rythme des gestes rituels du labeur qui en permet le maintien.

© 

Le temps y est cyclique et allongé, les phrases coulent sur la page et adoptent celui de la célébration, l’écriture est charnelle, l’oasis se fait lieu d'une mémoire sensuelle, mémoire menacée par des intérêts économiques extérieurs. « Le sable est la mémoire du temps » dira le narrateur, qui vous entraîne dans une tentative formelle qui consiste à tenter de suspendre sa fuite: nécessité et vanité de la trace et donc de l’écriture, Chems Palace est un oasis luxuriant au milieu d’un irrémédiable désert. C’est l’immanence du temps sur cet environnement, investie d’une subjectivité absolument poétique, qui, retranscrite en ces pages, donne au roman les atours d'une contemplation confinant au sacré.
Il y a bien-sûr l’histoire de cet enseignant à la retraite, de retour chez lui, qu’un fils de l’oasis parti sous les pierres et revenant en nabab sollicite pour écrire ses mémoires, il y a bien-sûr ses périples, sa traversée du désert, son étape parisienne, sa mégalomanie de parvenu lors du retour au pays, la marque romanesque et tragique d’un prophète, qui vous feront quitter pour un temps le désert, raccrocher quelque wagon du connu et de l’usité, mais ce sera pour mieux revenir en ce lieu ambigu, aride et vide tout autant qu’espace ultime d’exacerbation de nos imaginations et par là prolifique, pour mesurer que le temps y coule toujours au même rythme, indifférent aux orgueils humains, et qu’il effacera bientôt les quelques marques qu’ils auront tenté d’inscrire en ce monde.
Nous avons tour à tour abordé les particularités sociales et culturelles de l’oasis, l’expérience qu’Ali Bécheur en a eue, la façon dont il a saisi ce milieu comme figure poétique. Il nous a également éclairé sur les changements formels qu’il a dû adopter pour ce livre, et que les lecteurs de « Le Paradis des femmes » constateront très vite, pour qu’à sa suite, nous éprouvions nous aussi cette « forme poétique de l’habiter » dont parle l’ethnologue Tim Ingold, inconsciemment vécue par les habitants de l’oasis, et qui est apparue à l’auteur avec la double évidence de sa force et de son immense fragilité.

© Libfly1

J’éprouvais que le désert s’invente en marchant. Naissant du pas, il n’offre d’autre chemin que l’errance, lui que la Bible dit le lieu de l’erreur, ourdissant les traquenards de la tentation, où croissent les fantasmes des amants de la solitude, où fulgurent les hallucinations anachorètes, où les visions s’inscrivent en signes éphémères. (…) Rien n’y prend, où pareille au chergui, le vent incandescent, l’imagination s’emballe, rue, cabrée, torride, délivrée de tout frein, rien n’y persiste hormis une trace que le vent efface

CHEMS PALACE -
Ali Bécheur - Editions Elyzad - 10 avril 2014

19,90 euros - 9789973580656

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
La ministre Caroline Cayeux démissionne en raison d’un patrimoine « sous-évalué »
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost