Revue Diasporiques : plus de 180 articles sur le dialogue interculturel en ligne

La revue « Diasporiques. Cultures en mouvement », fondée en 2008 dans le cadre de l’Année Européenne du Dialogue Interculturel (AEDI),  publie son 52° numéro et propose plus de 180 articles en accès libre.

diaspo
« Que signifie la présidence Biden pour la France ? ». Dans cet article publié dans le n° 52 Howard Shelanski, directeur de la politique réglementaire dans l’administration Obama de 2013 à 2017, propose une analyse inédite. Ce n’est pas la seule plume originale à être publiée par la revue « Diasporiques. Cultures en mouvement ». On retrouve dans le numéro précédent Jean-Claude Trichet, gouverneur honoraire de la Banque de France et ancien président de la Banque Centrale Européenne, Olivier Fournout, enseignant chercheur à l’Institut Polytechnique et membre du réseau Université de la Pluralité et Tristan Félix, poétesse, conteuse et dessinatrice…

Le numéro 50 est entièrement –et audacieusement- placé sous la thématique de l’interconvictionnalité !  Le mot peut faire peur ou faire sourire. Il désigne une réalité positive à cultiver quotidiennement : l’art de dialoguer paisiblement et rationnellement entre porteurs de convictions différentes. Convictions culturelles, philosophiques, religieuses, politiques… Ce n’est pas si simple comme nous l’apprennent quasiment chaque jour les médias et les réseaux sociaux. Cela valait bien un numéro entier.

Dans les articles piochés dans les huit numéros précédents et publiés en ligne, la même logique est mise en œuvre. Pour s’en tenir aux thèmes traités, mentionnons les fondements des droits de l’Homme, l’éthique des essais thérapeutiques, l’analyse de deux œuvres d’Abel Gance, l’avenir de la Nouvelle-Calédonie (un encart regroupant trois articles), l’humanisme cinématographique de Carl Dreyer, la laïcité (référence fondamentale pour la revue), la souffrance animale et l’abattage rituel (six articles successifs), l’affirmation progressive des droits culturels, l’Union Européenne et la grande Europe (dans la plupart des numéros), l’art nouveau de Strasbourg à Riga, l’art contemporain révélateur de la marchandisation du monde, les rituels républicains…  Une revue européenne consacrée à la diversité culturelle est forcément elle-même diverse…

L’histoire de la revue est particulière. Elle fut de 1967 à 2007, sous le simple intitulé « Diasporiques »,  la publication du Cercle Gaston Crémieux revendiquant « pour les Juifs la possibilité de se reconnaître comme tels sans inféodation au sionisme ou à la synagogue ». Un combat difficile dans une société où les identités se durcissent. La revue se transforme en recevant le soutien de la Ligue de l’enseignement en 2008. Désormais « Diasporiques. Cultures en mouvement » elle traite aussi bien des cultures diasporiques (Roms, Juifs…) que des cultures territoriales (Bretons, Occitans…). Et de tous les thèmes égrenés plus haut… Chacune et chacun  trouvera son miel dans les quelques 180 articles ainsi offerts... 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.