Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 263 abonnés

Billet de blog 9 avr. 2015

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Manifestation pour l’ouverture d’un collège public à Beaupréau samedi 11 avril

Pour l’ouverture d’un collège public à Beaupréau (Maine et Loire) Manifestation à Paris le Samedi 11 avril

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour l’ouverture d’un collège public à Beaupréau (Maine et Loire) Manifestation à Paris le Samedi 11 avril

Le Collectif pour la promotion de l'école publique dans les Mauges., l'association des parents d'élèves des écoles publiques de Beaupréau, le Collectif vigilance Laïcité de Maine et Loire : C. G. T. Educ'Action -  DDEN - FCPE - FOL - Francavcs- FSU – JPA -  LDH - OCCE - SNEP - SNES –  SNESUP - SNUipp - Solidarité Laïque - Sud-Education - UNSA Education. Le CDAL 49 : DDEN, FCPE, UNSA Education.

Pour l’ouverture d’un collège public à Beaupréau

Manifestation à Paris le Samedi 11 avril 2015

Devant le refus obstiné du Conseil Général de Maine-et-Loire d’assurer à Beaupréau la continuité du service public d’éducation de la maternelle à la terminale, devant son parti-pris d’y préserver la position dominante de l’enseignement privé, les organisations laïques se sont adressées au Ministère de l’Education nationale.

Depuis 2010, elles font régulièrement voter au Conseil Départemental de l’Education Nationale un vœu demandant l’application des articles L141-1, L211-3 et R211 du code de l’Education pour que l’Etat, responsable de l’organisation de l’enseignement public à tous les degrés, impose le collège public à Beaupréau. En même temps, elles ont multiplié les courriers en direction du ministère l’Education Nationale et de ses services.

Le 18 novembre dernier, un courrier de Madame la Ministre adressé au Président du Conseil Général pouvait laisser espérer l’intervention attendue. Hélas, jusqu’ici, il ne fut pas donné suite à ce premier courrier bien que le Président du Conseil général, comme il fallait s’y attendre, y ait répondu négativement. Il a refusé toute négociation sur le collège public.

 Les organisations laïques, pour enfin obtenir l’application des articles du code de l’Education mentionnés dans les vœux du Conseil Départemental de l’Education Nationale, ont lancé une pétition. Une lettre ouverte, elle aussi adressée à madame la Ministre, explique l’objectif et le bien-fondé de la pétition.

N’ayant pas eu de réponse ministérielle, les organisations laïques ont décidé d’aller porter collectivement les 7 000 signatures au Ministère de l’Education Nationale.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Annie Ernaux, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Pétrole : le cartel des pays producteurs ajoute sa pierre à la récession mondiale
En décidant de réduire massivement sa production pétrolière, l’Opep+e cartel des pays producteurs prend le risque de précipiter une crise mondiale. Maître du jeu dans l’organisation, l’Arabie saoudite est désormais totalement ralliée à la Russie. L’Occident n’a jamais été aussi isolé.
par Martine Orange
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart