Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 264 abonnés

Billet de blog 9 déc. 2019

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Prix de la laïcité de la République française

Ce 9 décembre 2019 l'Observatoire de la Laïcité organise la "Journée nationale de la laïcité 2019 Les territoires vivants de la laïcité". Présentation des lauréats du Prix de la laïcité de la République française et de leurs actions.

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’instauration de la Journée nationale de la laïcité le 9 décembre de chaque année (depuis 2015) a suivi l'Avis de l'Observatoire de la Laïcité du 19 novembre 2013.Depuis, à cette occasion, l’Observatoire de la laïcité remet le Prix de la laïcité de la République française. Le montant du Prix est de 5000 euros. L’attribution du Prix s’accompagne d’un parrainage officiel de l’Observatoire de la laïcité (ce qui est également le cas pour les mentions).

Lauréat 2019- Le Prix de la laïcité de la République française 2019 est attribué aux élèves des classes de 4ème du collège Les Iris à Villeurbanne (69)

Ces élèves ont réalisé eux-mêmes à la fois les dessins et le codage d'un serious game sur la laïcité en ligne. On y retrouve des jeux de labyrinthes en forme de lettres de chaque valeur de la devise Républicaine à laquelle est ajoutée le principe de laïcité. Une fois " gagné" les premiers jeux du "labyrinthes", un quizz permet d'évaluer les connaissances des joueurs (en l'espèce, des élèves des 6ème) sur les valeurs de la République et le principe de laïcité. Le Prix servirait à améliorer le jeu et de pouvoir le généraliser le plus largement possible, afin de mesurer le niveau de connaissance des élèves sur la laïcité et les valeurs Républicaines.

Mention spéciale : Le C.C.A.S de Ploufragan remporte cette année la mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française :

Le centre communal d'action sociale et des enfants du primaire ont réalisé deux vidéos sur la laïcité. La première en format « sketch » sur la liberté de croire ou de ne pas croire (1 minute) ; suivie d’une vidéo au format « reportage » (5 minutes) auprès des services municipaux et d’habitants de la commune. Ces enfants sensibilisent également les habitants à la laïcité en utilisant l’exposition sur le sujet de la BNF. Ce sont les financements du CGET qui ont permis ces réalisations.

5 minutes LaiStudioTV 1 © Ligue 22

Un reportage sur le CCAS de Ploufragan

Le jury a décidé cette année de décerner trois mentions à trois projets qu’ils souhaitent encouragés:

La première mention est décernée au travaux de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Marseille et leur projet « Du haut de ma tour » : Ce projet est un court-métrage, à mi-chemin entre le reportage et le documentaire, de 30 minutes sur la laïcité telle qu’elle est comprise et vécue dans les quartiers nord de la ville, et sur la vie collective du secteur. Ce projet regroupe des femmes habitantes du quartier, des jeunes suivis par la PJJ et des collégiens.

La deuxième mention est décernée au Conseil départemental des Landes et aux archives départementales : Pour leurs interventions devant les élèves de tout le département, du CM1 au lycée, afin de leur présenter l'exposition de la BNF, mais en y ajoutant de nombreux documents propres au département, des livrets adaptés pour chaque niveau des élèves, comprenant des « quizz », des « frises » mais aussi des archives départementales expliquées et commentées. L’ensemble est complété par des conférences publiques assurées par des personnalités reconnues sur le sujet, gratuites et ouvertes à tous.

La troisième mention est décernée à l'agence de conseil "Convivencia" : Elle a réalisé un e-module de qualité sur la laicité visant à évaluer les connaissances du grand public, et à faire connaitre les travaux de l'Observatoire de la laicité. Cet e-module, ouvert à tous, en ligne et gratuit, comprend des parties "apprentissages" ainsi que des parties "quizz" "animations".

NB Les Cercles Condorcet, affiliés à la Ligue de l'enseignement, animent une édition sur Médiapart Ne manquez pas de la consulter !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes
Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Éducation et enseignement supérieur
Une école plus si obligatoire
Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.
par Mathilde Goanec
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal
Les gueules noires du Maroc, oubliées de l’histoire de France
Dans les années 1960 et 1970, la France a recruté 80 000 Marocains pour travailler à bas coût dans les mines du Nord et de la Lorraine. La sociologue Mariame Tighanimine, fille d’un de ces mineurs, et la journaliste Ariane Chemin braquent les projecteurs sur cette histoire absente des manuels scolaires. 
par Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Fin de vie, vite
Le Comité Consultatif National d’Éthique considère « qu’il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger ». Transigeons un peu quand même ! Question d’éthique.
par Thierry Nutchey
Billet de blog
Récit d'une mort réussie
Elle avait décidé de ne plus souffrir. En 2002, La loi sur l'euthanasie venant d'être votée aux Pays-Bas elle demanda à être délivrée de ses souffrances.
par françois champelovier
Billet de blog
Mourir en démocratie — La fin de vie, une nouvelle loi ? (le texte)
Les soins palliatifs, et donc la sédation, ont désormais des alliés ne jurant que par eux pour justifier l’inutilité d’une nouvelle loi. Mais les soins palliatifs, nécessaires, ne sont pas une réponse à tous les problèmes. Si c'est l'humanité que l'on a pour principe, alors l'interdit actuel le contredit en s'interdisant de juger relativement à des situations qui sont particulières.
par Simon Perrier
Billet de blog
Fin de vie : faites vivre le débat sur Mediapart
En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis qui rebat les cartes en France sur l'aide active à mourir, en ouvrant la voie à une évolution législative. Conscient que le débat autour de la fin de vie divise la société, le président de la République lance un débat national. Nous vous proposons de le faire vivre ici.
par Le Club Mediapart