Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 263 abonnés

Billet de blog 10 juin 2015

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

[6 et 7 juillet] Colloque de La Ligue de l'enseignement et la pluralité culturelle

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis ses origines la Ligue de l’enseignement est attentives aux cultures populaires. Sous le Front populaire cet intérêt s’est formalisé avec la création d’une Commission Folklore, devenue ensuite Commission des Arts et traditions populaires. Présidée par Paul Delarue, puis par Pierre Jakez-Hélias, elle a nourri les travaux ultérieurs du secteur culture. Son objet s’est recentré dans les années 70-80, avec Guy Gauthier, sur les langues régionales et minoritaires. Ce travail a contribué à enrichir une réflexion plus large sur la laïcité et la citoyenneté. Il a servi de passerelle vers la prise en compte des cultures immigrées et de l’islam dans la société du XX° siècle. Depuis sept ans la Ligue s’interroge sur ces thèmes grâce à une revue européenne dédiée au dialogue interculturel. Quel bilan pouvons-nous en tirer ? De multiples initiatives, associations, publications et festivals font aujourd’hui vivre cette pluralité culturelle au sein et autour de la Ligue. Comment pouvons-nous les valoriser et les faire connaître ?

Lundi 6 juillet : JOURNÉE HISTORIQUE

9h30-12h30 Président de séance Pierre Tournemire, vice-président de la Ligue de l’enseignement.
 Présentation du colloque Eric Favey. 
 Mise en perspective historique du thème
 Jean-Paul Martin, historien de la Ligue l’enseignement, ancien maître de conférences.
Paul Delarue et les cultures populaires
 Evelyne Roques, inspectrice de l’Éducation nationale, docteur en anthropologie à l’EHESS.
 Pierre-Jakez Hélias et la commission des Arts et traditions populaires
 Jean-Luc Le Cam, maître de conférences en histoire moderne, Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC).
Guy Gauthier et le secteur culture
 Frédéric Chateigner, maître de conférences en sciences politiques, IUT de Tours.
14h-16h Président de séance Nicolas Sadoul, secrétaire national de la Ligue de l’enseignement.
La Ligue de l’enseignement et l’islam
 Anne Lancien, doctorante au Groupe sociétés religions laïcités (GSRL).
 Quel rôle de la Ligue dans le Riacquistu ?
 Marie-Anne Santoni, secrétaire générale de l’union régionale de la  Ligue de l’enseignement de Corse. 
 La revue Diasporiques. Cultures en mouvement
 Mayyada Kheir, chercheure associée au CEIFR
 (Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux).
16h-17h Qu’est-ce que la politique de reconnaissance ?
 Échange entre Joël Roman, philosophe et essayiste et  Charles Coutel, professeur émérite des universités en philosophie politique.


Mardi 7 juillet : JOURNÉE PROSPECTIVE

9h-12h  Président de séance Pierre Tournemire, vice-président de la Ligue de l’enseignement.
Des actions actuelles aux actions futures
 - Le Festival du cinéma arabe de Fameck
 Mahjouba Galfout, animation et culture à la Ligue de l’enseignement de Moselle.
 - L’Entente bretonne (Emgleo Breiz), association culturelle affiliée à la Ligue de l’enseignement du Finistère
 Fanch Broudic, président de Emgleo Breiz.
 - Demain en France, chantier d’expressions
 Philippe Auzet, responsable du secteur culture à la Ligue de l’enseignement.
13h30-16h Président de séance Nicolas Sadoul, secrétaire national de la Ligue de l’enseignement.
Des actions actuelles aux actions futures (suite)
 - Le Festival d’arts, danses et musiques du monde de Montignac
 Bernard Criner, président de l’Amicale laïque du Montignacois.
 - Faire vivre la pluralité culturelle ultramarine
 Soubaya Luçay Permalnaïck, Ligue de l’enseignement, président de l’Association Tré-d’Union (Ré-Union) et
 Pascal Hébert, secrétaire général de la Ligue de l’enseignement de Nouvelle-Calédonie.
 - La Charte « La diversité est une force pour la République »
 Dadou Kehl, administrateur national de la Ligue de l’enseignement.
16h-17h O Vers de nouveaux horizons…
 Jean-Michel Ducomte, président de la Ligue de l’enseignement.

Programme en PJ
Entrée libre sous réserve d'inscription  cbarres@laligue.org Tél. : 01 43 58 97 23 (Les places étant limitées, une inscription rapide est recommandée.)

 Informations pratiques : Lieu du colloque
 Centre International de Sejour Maurice Ravel (CISP) : 6 avenue Maurice Ravel 75012 Paris
 Tramway : T3 arrêt Montempoivre – Métro : Porte de Vincennes (Ligne 1)- Bel-Air (Ligne 6)
 Autobus : Bus 29 : Jules Lemaître/Maurice Ravel – Bus P.C.2 et N°56 : Porte de Saint Mandé

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Budget
Le gouvernement veut trop vite tourner la page du « quoi qu’il en coûte »
Le prochain budget marquera la fin des mesures d’urgence pour l’économie et le système de santé qui dataient de la crise du Covid-19. Le clap de fin du « quoi qu’il en coûte » en somme, dont le gouvernement ne veut plus entendre parler pour résoudre la crise énergétique actuelle. Il pense qu’il pourra maîtriser les dépenses publiques sans pour autant risquer une récession. À tort. 
par Mathias Thépot
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard