Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 249 abonnés

Billet de blog 23 avr. 2015

Cassandre/Horschamp fête ses vingt ans !

Depuis 1995, la revue Cassandre/Horschamp nous parle d'art et de culture dans une optiqure revendiiquée d'éducation populaire. Elle fête ses vingt ans à La Maison de l’Arbre - La Parole errante à Montreuil.

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis 1995, la revue Cassandre/Horschamp nous parle d'art et de culture dans une optiqure revendiiquée d'éducation populaire. Elle fête ses vingt ans à La Maison de l’Arbre - La Parole errante à Montreuil.

Les festivités se déroulent à la Maison de l’Arbre - La Parole errante à Montreuil. 9, rue François Debergue 93100 Montreuil.

Attention, si l'entrée est libre, l'inscription est demandée resa2@horschamp.org

Depuis 1995, Cassandre/Horschamp invente un nouveau regard sur la culture avec une revue accessible qui parle d’art d’une façon inédite en le reliant à l’évolution de la société contemporaine. Elle donne la parole à tous ceux qui inventent de nouvelles façons de vivre ensemble. On y découvre des équipes remarquables qui font un travail méconnu à la frontière du culturel et du social, et des chercheurs de haut niveau s’y expriment sans jargon sur les questions culturelles et politiques.

Programme

Expositions d’arts plastiques présentes durant les 3 jours :

Olivier Perrot (photogrammes), Donietta (photographie),
Thierry Cauwet (peinture), Claire Richez (peintures et objets),
Alexandra Fontaine (dessins et sculptures).

Ateliers « Faites crier vos écrits » :

Au cours des trois jours, des « feuilles volantes » se disperseront à La Parole errante. Saisissez-les, et gravez vos impressions, sensibles, suite aux performances des artistes, projections, débats, expositions... Vos mots, poèmes, dessins, calligrammes, textes courts, seront épinglés dans la salle !

VENDREDI 24 AVRIL :

16h30 : Ouverture des portes, visite des expositions avec les artistes.

Démarrage et présentation de ces trois jours par Nicolas Roméas (Directeur de la revue Cassandre/Horschamp), Jean-Jacques Hocquard (Directeur de la Maison de l’Arbre), Armand Gatti (Poète, auteur, écrivain de théâtre, co-directeur de la Maison de l’Arbre), en présence de Patrice Bessac (Maire de Montreuil), Denis Vemclefs (Directeur du développement culturel de la Ville de Montreuil).

19h00 : Pause repas (possibilité de se restaurer tout au long de la soirée).

19h30-23h30 : Scène ouverte animée par Rouda, Lior et Neobled de 129h (slam), avec de nombreux artistes passant de la salle à la scène (apportez vos textes et petits instruments), parmi lesquels :

Hédi Maaroufi (Slam), Pepito Mateo (conteur), Angélique Ionatos (chant), Joelle Léandre (contrebasse), Sylvestre Leservoisier  (rhapsode), Anna Andreotti et Margherita Trefoloni (chants populaires et révolutionnaires italiens), Olivier Brunhes (théâtre), Michel Thion (poésie), Rodrigo Ramis (chant, poésie), Philippe Guinet (chant), Laurent Grisel (poésie), Julien Blaine (poésie), Laurent Schuh (théâtre), Malika Kadri (conteuse, poétesse), Dido Lykoudis (théâtre), Jacques Livchine (poésie, théâtre et accordéon).

 SAMEDI 25 AVRIL :

10h: Café artistique avec Melt in Motherland, poésie et chanson des Caraïbes et d’ailleurs...

10h30 : Interventions d’artistes

Avec : Julien Blaine (poète, activiste, vociférateur), Laurent Grisel (poète) et Élodie Barthélémy (plasticienne-performeuse), Anne Quesemand et Laurent Berman (Théâtre à bretelles), Violaine Roméas et Tamara Schmidt (marionnettes et théâtre), Laurence Vielle (conteuse).

12h30 : Pause déjeuner

13h : Projection de films courts et rares de René Vautier, présentés par sa fille Moïra Chappedelaine Vautier, issus du coffret hommage édité par Les Mutins de Pangée.

14h : Projection d’extraits du triptyque Ouverture pour Inventaire, films de Samuel Wahl : Le milieu du monde, Le théâtre, cet autre politique, et Fous de théâtre. Brut de béton Production.

Parallèlement, deuxième volet de l’atelier « Faites crier vos écrits » :
faites vos « propositions poïélitiques pour désormais »... Nous créerons ensemble des affiches avec les messages que vous voulez adresser à la société. Quelle vision urgente pour bousculer la ville ? Quel désir artistique ? Slogans, graphismes, illustrations seront collés ensuite partout en ville !

15h30 => 19h30 : Débat public autour de 3 thématiques :

15h30 :  Art et urbanisme, espace public : Patrick Le Bellec et Anne Rivollet (qui présenteront le Projet Opener Dunkerque le lendemain), Julien Beller, Paul Blanquart (sociologue, historien et philosophe) avec et animé par Valérie de Saint-Do.

Échange avec la salle

16h30 :  Art et Psychiatrie : Bruno Boussagol, Alain Vasseur, Olivier Brunhes, animé par Madeleine Abassade.

Échange avec la salle

17h30 :  Art politique et société : Jean-Jacques Hocquard (codirecteur de la parole errante), Robert Abirached (ancien directeur du théâtre et des spectacles au ministère de la Culture), Marie-José Mondzain (philosophe - sous réserve), Jean-Claude Amara (cofondateur de Droits devant !! de Droit au logement et des « Tréteaux de la colère »), Olivier Neveux (auteur, historien du théâtre), Jack Ralite (ancien ministre, militant de l’art et de la culture), Julien Blaine (poète), Roland Gori (psychanalyste, fondateur de l’Appel des appels), Pierre Debauche (metteur en scène, homme de théâtre), Régis Meyran (anthropologue, chercheur et écrivain), avec et animé par Nicolas Roméas.

Échange avec la salle

19h30 : Pause repas

20h30-00h : Concert
Nielo Gaglione du groupe Naïas, Sam Karpienia et Malik Ziad, (musique, chants de la Méditerranée).

 
DIMANCHE 26 AVRIL :

10h : Brunch artistique suivi d’intervention d’artistes :

Michel Thion (poète), Claire Richez (plasticienne, inventeuse), Lazare (théâtre et paroles, accompagné du musicien Franck Williams et de la chanteuse Bianca Iannuzi).

12h30 : Patrick Le Bellec et Anne Rivollet présentent le Projet Opener avec une projection d’images et un débat.

13h30 : Rodrigo Ramis lit un texte de Nicolas Roméas.

14h : Débat « Le combat de l’art dans la société marchande », avec : Claire Richez, Bruno Boussagol, Hédi Maaroufi, Jacques Livchine, Rodrigo Ramis, Jeanne Poitevin, Maxime Carasso, Julien Blaine, Sam Karpienia, Nielo Gaglione, Brigitte Mounier, Les Mutins de Pangée, Michel Thion, Thierry Cauwet, Stéphane Gatti, Anne Quesemand, Laurent Berman, Lazare, Sylvestre Leservoisier, animé par et avec Valérie de Saint-Do et Nicolas Roméas.

Échange avec la salle

16h00 : Interventions d’artistes:
Brigitte Mounier (Democratia participativa), Emmanuelle Rigaud (danseuse et chorégraphe, danses romani et autres), Hédi Maaroufi (slam, poésie), Jeanne Poitevin et Maxime Carasso (Théâtre Alzhar), Jacques Livchine (théâtre inattendu, accordéon et autres amusements imprévus), Rodrigo Ramis (théâtre intime et subtil), Angélique Ionatos (chant).

19h00 : Delia Romanès (chants Rom).

20h-23h : BANQUET, avec prises de paroles (toasts-interventions). 

La Parole errante à la Maison de l’Arbre
9, rue François Debergue 93100 Montreuil
(Métro Croix de Chavaux - ligne 9)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
Journal — International
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes (Sarthe), qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah

La sélection du Club

Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP