Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Évenement publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 265 abonnés

Événement 24 nov. 2015

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Colloque du CNAL : Ecole et société, comment faire vivre la laïcité en 2015 ?

Le Comité National d'Action Laïque (CNAL) organise le samedi 12 décembre 2015 (9h-13h) à Paris un colloque sur l’actualité de la loi de 1905 et des lois laïques sur l’école.

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 12 décembre 2015 au 12 décembre 2015

Lieu

Paris

Réservation

Inscriptions : http://goo.gl/forms/0NjBwmg6Rn

Information

Informations : cnal@se-unsa.org


Le Comité National d'Action Laïque (CNAL) organise le samedi 12 décembre 2015 (9h-13h) à Paris un colloque sur l’actualité de la loi de 1905 et des lois laïques sur l’école. 

Au menu des tables rondes :

-          « La loi de 1905, une loi fondamentale »

Jean-Louis Bianco, Président de l’Observatoire de la laïcité ;

Jean-Michel Ducomte, Président de la Ligue de l’Enseignement (sous réserve) ;

Jacqueline Lalouette, Professeur d’Histoire contemporaine ;

Philippe Doucet, Député du Val d’Oise

-          « Ecole publique et laïcité aujourd’hui »

Jacqueline Costa-Lascoux, sociologue, directrice de recherches au CNRS ;

Martine Cerf, Secrétaire générale d’EGALE (Egalité, Laïcité, Europe),

Jean-Marie Gillig, Président du Cercle Jean Macé de Strasbourg ;

Jean Glavany, député des Hautes-Pyrénées (sous réserve)

Le colloque sera l’occasion de présenter les résultats du sondage exclusif « Les Français et la loi de 1905 ».

Inscriptions : http://goo.gl/forms/0NjBwmg6Rn

Informations : cnal@se-unsa.org

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte