Laïcité, laïcité(s)? Un ouvrage de référence

Président de la Ligue de l’enseignement, juriste, spécialiste de droit public et de science politique, professeur à l’Institut d’études politiques de Toulouse, Jean-Michel Ducomte propose dans son dernier ouvrage un panorama complet de la laïcité.

Président de la Ligue de l’enseignement, juriste, spécialiste de droit public et de science politique, professeur à l’Institut d’études politiques de Toulouse, Jean-Michel Ducomte propose dans son dernier ouvrage un panorama complet de la laïcité.

On reconnaitra l’auteur, dès le titre, à un certain goût pour la provocation. Alors que certains réduisent la laïcité à son contraire : un mot fétiche, intouchable, une incantation… il s’amuse à faire ressortir la pluralité des usages et des idées par l’ajout d’un « s » que d’aucuns jugeront sacrilège. En l’absence de définition officielle, gravée dans le marbre de la loi, les conceptions les plus diverses foisonnent. Pour sa part, Jean-Michel Ducomte développe son travail en s’appuyant sur la philosophie politique, l’histoire et le droit. Ce qui nous vaut trois contributions denses réunies en un seul volume paru aux Editions Privat.

La première partie analyse comment les principes de la Révolution française sont le fondement même de la laïcité. Les notions de reconnaissance, d’espace public, d’universel… sont étudiées de prés. S’y ajoute une réflexion bienvenue  sur les conditions d’efficacité de l’application de la laïcité. Trop d’essayistes se cantonnent à l’exposé de principes abstraits. La deuxième partie s’attache au rappel de la construction historique, en mettant en tension l’exemplarité française et les spécificités des autres pays européens. L’auteur aboutit ainsi à la présentation d’une véritable géopolitique de la laïcité.

La troisième partie est un ouvrage en soi. Jean-Michel Ducomte est l’auteur d’un Code de la laïcité où il a réuni toute la législation existante (1). Celle-ci est riche. Au-delà des grandes lois républicaines, de nombreux articles concernent des aspects souvent méconnus. Dans « Laïcité, laïcité(s) ? » cette législation est commentée, expliquée, du principe de séparation à la question des sectes, en passant par l’exercice des cultes, l’enseignement (public et privé), le statut personnel, les rites, la santé et les services publics, l’entreprise, la liberté d’expression… Assorti d’une bibliographie et de deux index (noms et lieux), cet ouvrage s’impose comme une référence. 

 

La%C3%AFcit%C3%A9.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.