Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 263 abonnés

Billet de blog 27 févr. 2014

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

La Ligue de l'enseignement auditionnée par l'Observatoire de la Laïcité

Le 12 février une délégation de quatre personnes, Pierre Tournemire, Nicolas Sadoul, Charles Conte, conduite par Jean-Michel Ducomte, a été auditionnée par l’Observatoire de la laïcité présidé par Jean-Louis Bianco.

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 12 février une délégation de quatre personnes, Pierre Tournemire, Nicolas Sadoul, Charles Conte, conduite par Jean-Michel Ducomte, a été auditionnée par l’Observatoire de la laïcité présidé par Jean-Louis Bianco.

L’Observatoire réunit les données, produit et fait produire les analyses, études et recherches permettant d’éclairer les pouvoirs publics sur la laïcité. Il est consulté par le Premier ministre ou les ministres sur des projets de textes législatifs ou réglementaires. L’audition de la Ligue revêtait donc un caractère d’évidence. Elle a porté d’abord sur l’analyse générale portée par notre mouvement sur la situation actuelle. Une claire distinction a été faite entre le caractère interculturel de la société actuelle, qui est un fait, et le multiculturalisme, qui est une doctrine politique d’origine anglo-saxonne. La Ligue récuse le multiculturalisme. Elle promeut la conception historique de la laïcité soutenue par Jaurès et Briand pour gérer la diversité culturelle présente en assurant la liberté de conscience de chacun(e) dans un cadre commun.

Dans ce débat de fond, des précisions ont été apportées sur des dossiers particuliers : financement public des établissements d’éducation privés confessionnels, régime des cultes et statut scolaire d’Alsace et de Moselle, restauration collective, séjours de vacances… Les notions d’espaces public et privé ont été mises en perspective par rapport à l’espace social comme espace commun. Le recours systématique à la loi pour régler les problèmes de société a été critiqué. Ces échanges ont été illustrés par la présentation des productions de la Ligue comme mouvement d’idées (livres, brochures, sites…). Sur chaque point l’action de la Ligue sur les territoires et dans tous ses secteurs a été mise en évidence. Depuis sa mise en route, l’Observatoire de la Laïcité s’est distingué par la qualité de ses travaux. Cette rencontre a permis de confirmer l’intérêt majeur de relations suivies.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Budget
Le gouvernement veut trop vite tourner la page du « quoi qu’il en coûte »
Le prochain budget marquera la fin des mesures d’urgence pour l’économie et le système de santé qui dataient de la crise du Covid-19. Le clap de fin du « quoi qu’il en coûte » en somme, dont le gouvernement ne veut plus entendre parler pour résoudre la crise énergétique actuelle. Il pense qu’il pourra maîtriser les dépenses publiques sans pour autant risquer une récession. À tort. 
par Mathias Thépot
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot