Rencontres laïques Paris le 5 juin « La liberté d’expression et la laïcité »

Les deuxièmes Rencontres laïques de la Ligue de l’enseignement se dérouleront le 5 juin à Paris sur le thème « La liberté d’expression et la laïcité ». Vous y êtes toutes et tous cordialement invités.

La liberté d’expression est la condition impérative du fonctionnement démocratique, du progrès scientifique, de la création artistique. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 souligne que « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ». Elle est confortée par la grande loi républicaine du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse dont l’article premier affirme « L’imprimerie et la librairie sont libres ».

Nous rassemblons le 5 juin une série d’intervenants pour traiter ce sujet avec la plus grande ouverture et la plus grande précision. Le juriste Emmanuel Pierrat, qui interviendra lors de cette journée, estime à 400 les textes en vigueur concernant  la liberté d’expression.  L’ignoble assassinat des journalistes de Charlie hebdo fut le plus violent mais pas le dernier épisode des menaces qui pèsent aujourd’hui sur la liberté d’expression. La journaliste Zineb el Rhazoui fit partie de cette rédaction. Elle sera présente.  La sociologue Isabelle Barbéris traitera d’un phénomène en expansion, le politiquement correct (le nouvel académisme culturel) en France aujourd’hui. L’historien Philippe Joutard étudiera les lois mémorielles et Jean Claude Bologne présentera l’Observatoire de la liberté de création.

L’entrée est libre. Le nombre de places étant limité, l’inscription  est obligatoire via le lien ci-dessous Vous y trouverez le programme détaillé: 

https://laligue.org/laicite-et-liberte-dexpression-theme-des-prochaines-rencontres-laiques-de-la-ligue-de-lenseignement/

Jean-Paul Delahaye

Président des Rencontres laïques de la Ligue de l’enseignement

 

parole-interdite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.