Billet de blog 21 nov. 2012

Comment Yves Jégo utilise la Dotation de Solidarité Urbaine à Montereau....

Yves POEY
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A l'heure où l'Observatoire National des Zones Urbaines Sensibles vient de publier son nouveau rapport, voici un exemple d'utilisation des crédits de la Dotation de Solidarité Urbaine en 2011.

A Montereau-Fault-Yonne, voici comment le Député-Maire Yves Jégo, Vice-président de l'UDI a fait utiliser ces crédits qui sont destinés à des buts bien précis, notamment à rétablir une églité des chances au sein des populations en difficulté des Zones Sensibles Urbaines.

Je rappelle que Montereau-Fault-Yonne est la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en matière de revenus fiscaux, ce qui est un indicateur implacable...

A Montereau, selon les chiffres induscutables de l'INSEE, le nombre d'habitants est de 16.266 pour 1.733 chômeurs ! (plus 12,17 % d'augmentation lors de la dernière année civile...)

Avec toutes ces difficultés, en 2011 le montant des crédits DSU était de 3 576 716€.

Voté à l’unanimité moins une voix, ce fonds a servi à financer :


* les travaux dans les écoles : 300 000€
* la rémunération des mamans sécurité : 300 000 €
* la rémunération des policiers municipaux : 400 000€
* la rémunération des médiateurs sociaux :200 000€
* la rémunération des 11 agents du CSU : 350 000€
* la construction de l’aquarioclub : 250 000€
* la construction du stand de tir :  800 000€
* le déficit du festival Montereau Confluence :  600 000€
* le coût de fonctionnement de la piscine :  376 716€.

Comment ne pas s'étonner quant aux choix du Député-Maire Yves Jégo ?

Aménager un stand de tir fréquenté en majorité par des non-Monterelais va-t-il rétablir l'égalité des chances dans la Zone Urbaine Sensible ?

Faire passer le déficit du festival va-t-il contribuer à rendre les habitants de la ZUS moins discriminés socialement ?

Je me permets d'émettre de sérieux doutes !

A-t-on suffisamment d’évaluation concernant l’utilisation de ces grosses subventions ?

Sait-on exactement en haut-lieu comment sont elles employées, ces subventions ?

L’organisme qui évalue tout ceci est-il suffisamment indépendant ? (On sait qu’en France, ceux qui évaluent font souvent partie des mêmes administrations que les évalués…)

Ces questions se posent plus que jamais !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie