L'État néo-managérial et son "souci de soi"

Ci-joint le quatrième page de couverture du livre du dernier livre de Philippe Bezes, Réinventer l’État. Les réformes de l'administration française (1962-2008), Paris, PUF, coll. « Le lien social », 2009, 544 p. D'après ces quelques lignes, l'auteur s'est donné pour projet de situer les réformes actuelles de l'État dans une perspective historique plus longue et de lire l'actuel phénomène de transformation néo-managériale de l'État français - un sujet qui semble-t-il préocuppe tout particulièrement le Comité de Savoir Public - comme l'émergence d'un "souci de soi" de l'État. Voilà qui est prometteur. Pourquoi ne pas tous partir avec ce livre sur la plage, au camping, où on voudra, et revenir en discuter ? Rendez-vous est pris.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.