"Celle qui nous colle aux bottes" un roman graphique de Marine de Francqueville

Dans un récit autobiographique, Marine de Francqueville revient dialoguer avec son père agriculteur conventionnel dans un petit village de la Marne pour comprendre les enjeux de la production alimentaire à l’heure actuelle.

Parution du roman graphique Celle qui nous colle aux bottes de Marine de Francqueville

D’un récit autobiographique conçu comme un journal d’investigation visant à documenter la pratique agricole en France, Marine de Francqueville propose autour de cette première édition publiée, de faire le lien entre ville et campagne pour recréer un lien intergénérationnel fort. Car c’est en effet l’histoire touchante d’une transmission entre un père et sa fille qui ont des points de vue différents sur la gestion de l’environnement mais qui se respectent toujours, ce qui permet un dialogue fécond entre eux. On voit même poindre un désir latent de transmission d’une pratique agricole avec un homme qui au seuil de sa retraite est prêt à faire quelques pas vers la transition. Marine de Francqueville, autrice et illustratrice de Celle qui nous colle aux bottes articule ce dialogue avec son père à l’appui d’informations précises glanées ici et là dans ces lectures dans les livres et les sites Internet. Le livre ne fait pas de militantisme culpabilisateur, soucieux qu’il est de maintenir l’échange sans jamais diaboliser les agriculteurs qui ont certes divers profils mais qui tentent de faire au mieux avec toutes les difficultés qui leur sont échues, qu’ils soient en agriculture conventionnelle ou biologique.

Marine de Francqueville dresse aussi un rapide historique de l’évolution des paysages en France marqués ces dernières décennies par une accélération de l’urbanisation d’un côté et du remembrement laissant des horizons sans reliefs à la morosité stérile profonde de l’autre. Un récit à la portée de tous conduit par une belle énergie de reconnexion intergénérationnel.

 

 

celle-qui-nous-colle-aux-bottes
Celle qui nous colle aux bottes
de Marine de Francqueville

Nombre de pages : 200
Date de sortie (France) : 22 avril 2021
Éditeur : Rue de l’Échiquier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.