"Idiss" un roman graphique de Richard Malka et Fred Bernard

La vie d’Idiss, la grand-mère maternelle de Robert Badinter, née en Bessarabie (devenue l’actuelle Moldavie) en 1863 et ses combats pour préserver sa famille des persécutions antisémitiques.

Parution du roman graphique Idiss de Richard Malka et Fred Bernard

Après l’édition de la biographie que Robert Badinter a consacré à sa grand-mère maternelle Idiss sorti aux éditions Fayard en 2018, voici son adaptation en roman graphique à l’initiative de Richard Malka pour l’écriture et Fred Bernard pour les dessins. Leur parti pris consiste à s’éloigner du souci réaliste de la représentation pour en revanche toucher au plus près par cette liberté la sensation de l’expérience de vie d’Idiss. Cette femme sous sa modeste apparence, a permis à Robert Badinter d’être ce qu’il est et ainsi offrir à la République française d’évoluer vers plus de libertés dans les droits humains. Robert Badinter réalise là un hommage touchant à cette femme qui a bravé les violences et la folie des foules manipulées par l’antisémitisme pour permettre aux nouvelles générations de vivre en paix dans un État de droit.

Ce roman graphique a le souci de reconstituer l’ambiance d’une époque pour comprendre également ce que signifie arriver dans la République française au début du XXe siècle pour une famille juive fuyant les persécutions en Europe et au-delà en Russie notamment. Autour de cette histoire racontée par une personnalité politique à laquelle l’histoire de France doit au moins la fin à la fois de la peine de mort et de la criminalisation législative de l’homosexualité, le tout au début des années 1980, se joue la destinée de nombreuses familles migrantes d’hier et d’aujourd’hui en quête d’un foyer hospitalier.

 

 

idisswebbandeau
Idiss
de Richard Malka et Robert Badinter (scénario) et Fred Bernard (dessin)

Nombre de pages : 128
Date de sortie (France) : 31 mars 2021
Éditeur : Rue de Sèvres

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.