"Chaplin, prince d’Hollywood" de Laurent Seksik et David François

Charles Chaplin est à présent considéré comme le « prince d’Hollywood » après avoir contribué à faire naître le cinéma par son inventivité et son dynamisme hors du commun. Ce qui ne l’empêche pas de connaître des déboires dans sa vie sentimentale avec le décès de son premier enfant et les divorces qui à plusieurs reprises pourraient le ruiner.

Parution du roman graphique Chaplin, prince d’Hollywood de Laurent Seksik et David François

L’écrivain Laurent Seksik et l’illustrateur David François ont entrepris une trilogie consacrée à la vie de Charles Chaplin dont voici le second tome. Laurent Seksik avait coécrit avec Laurent Delahousse quelques années plus tôt un docu-fiction consacré à Charles Chaplin et c’est fort de cette connaissance étroite avec la vie du cinéaste que cette trilogie délivre à grands traits la biographie d’un émigrant saltimbanque flamboyant.

Le récit suit de près Chaplin autour de sa complicité avec son frère Sydney de 1919 à 1931, en évoquant les réalisations de ses films : Le Kid, La Ruée vers l’or, Le Cirque et Les Lumières de la ville. Il s’agit bien là d’une heureuse période de transition où après le succès de ses courts métrages imposant durablement son personnage de Charlot au monde entier, le temps est venu des récits au long cours sur des thèmes spécifiques contemporains de la précarité économique, bien avant la crise de 1929 et la grande dépression. L’arrivée du parlant le convainc à continuer à offrir ses lettres de noblesse au cinéma muet qui commence à être peu à peu marginalisé au début des années 1930. Un voyage dans le monde entier où il rencontre en Angleterre Churchill et Gandhi (séparément, cela va sans dire), Einstein en Allemagne, et échappe à une tentative d’assassinat au Japon, lui fait prendre conscience du grand drame mondial qui est en train de s’écrire par des personnes sans scrupules pour imposer leur haine au monde. Dès lors se dessine le nouveau visage de Chaplin qui sera évoqué dans le troisième et dernier tome.

Ce roman graphique traverse le temps avec une rapidité folle (à l’instar desdites années 1920) mais avec un grand souci de concision en s’arrêtant sur quelques scènes évocatrices qui singularisent la personnalité de Charles Chaplin. Le récit nourrit bien le sens spectaculaire d’un cinéaste hors du commun capable de jouer les acteurs avec conviction dans une autre catégorie sociale que celle de Charlot. Le tout se lit d’une traite sans discontinuer grâce à une efficacité de récit, une illustration qui soucie moins de singer la réalité que de lui donner un véritable souffle de fiction alors que c’est bien le hors champ de Charlot qui est ici mis en scène. Une lecture flamboyante à l’image de son personnage éponyme !

 

 

chaplin
Chaplin, prince d’Hollywood
de Laurent Seksik (texte) et David François (dessin)

Nombre de pages : 72
Date de sortie (France) : 10 février 2021
Éditeur : Rue de Sèvres

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.