"Le Soleil n’a pas de papiers" de Julie Nakache et Cécile Vallade

Cet ouvrage paru aux éditions EIDOLA comprend trois nouvelles partageant le point de vue d’enfants migrants sur leur condition d’accueil en France comme dans la violence qui se poursuit durant tout leur exil.

Parution du livre Le Soleil n’a pas de papiers de Julie Nakache et Cécile Vallade

Ce petit ouvrage entoure précieusement trois petites nouvelles écrites par Julie Nakache, à la fois auteure et professeure de français, accompagnées par les illustrations subtiles, pudiques et très évocatrices en noir et blanc de Cécile Vallade. Le regard des enfants sur leur propre expérience de leur exil et de la violence par laquelle ils sont accueillis par l’administration française, est toujours singulièrement juste, avec des remarques poétiques comme l’illustre bien le choix du titre de cet ouvrage. Ces histoires documentées mais composées et assumées comme des fictions deviennent ainsi des concentrés de vies qui apparaissent en quelques phrases qui donnent le vertige par l’expérience qui s’en dégage. Trois regards entre l’ici et là-bas qui illustrent bien la déconnexion qui existent entre les adultes qui prétendent accueillir les réfugiés et la réalité émotionnelle des personnes concernées par ledit accueil.

Un ouvrage conçu avec pudeur et délicatesse, avec une force d’évocation des mots dans une belle complicité entre l’auteur, l’illustratrice et les enfants narrateurs.

 

 

le-soleil-lecture-1
Le Soleil n’a pas de papiers
de Julie Nakache (texte) et Cécile Vallade (illustrations)

Nombre de pages : 32
Date de sortie (France) : 12 février 2021
Éditeur : EIDOLA éditions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.