Billet de blog 11 févr. 2010

Jean-Paul Huchon à l’affût des fêtards

Jean-Paul Huchon est le roi du dancefloor, mais chut ! Le président de la région Ile-de-France, en quête d'un troisième mandat, propose la circulation des métros et RER toute la nuit le week-end, et un début de service dès quatre heures du matin tous les jours. Une proposition taillée pour les fêtards ?

Thibaut Pézerat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jean-Paul Huchon est le roi du dancefloor, mais chut ! Le président de la région Ile-de-France, en quête d'un troisième mandat, propose la circulation des métros et RER toute la nuit le week-end, et un début de service dès quatre heures du matin tous les jours. Une proposition taillée pour les fêtards ?

Promis juré, Jean-Paul Huchon ne drague pas la jeunesse avinée des clubs parisiens. En tout cas pas officiellement. Jugez plutôt : selon son service de presse, la proposition d'instaurer un service RATP sans interruption du samedi au dimanche vise à soulager la colère des riverains des boîtes de nuit, furieux d'entendre les jeunes beugler sous leurs fenêtres jusqu'à l'ouverture des stations de métro. Jean-Luc Romero, quatrième sur la liste socialiste de Paris, affirmait le 3 février dernier dans une interview qu' « être francilien, c'est aussi avoir une vie privée, s'amuser et sortir le samedi soir ». Un début d'aveu ?

En tout cas, une proposition qui se veut philanthrope, mais dont Jean-Claude Delarue, président de la Fédération des usagers des transports publics, modère l'intérêt : « C'est un point un peu mineur par rapport à la galère des usagers des transports publics. 99% de leurs demandes portent sur un meilleur service dans la journée. Pas sur un service de nuit. »

En finir avec la « galère » des usagers. Une formule bien connue des téléspectateurs en période de grève. Mais aussi une réalité pour les usagers des lignes de RER et de métro. Et c'est bien ça le problème : pourquoi proposer un service continu la nuit, alors que le réseau peine à fonctionner correctement en journée ?

Des difficultés de mise en place qui s'ajoutent à la réticence des syndicats. Daniel Le Cunff, secrétaire de la CGT Métro-RER, tient à rappeler que son syndicat est « toujours favorable à un renforcement de l'offre d'une manière théorique ». Tout en mettant en garde : « Nous demanderons d'avoir des effectifs en conséquence. Il faudra des agents de maîtrise, un agent aux 365 stations de métro. Il faudra également des contreparties : le travail de nuit est fatigant et contraignant. Il faudra des compensations salariales... »

Une mesure qui risque donc de coûter cher, très cher, au STIF que préside Jean-Paul Huchon. Mais qui vaut bien une petite réélection.

Thibaut Pézerat

NDLR: Contacté pour avoir une idée du coût de la mesure, le service presse de l'autorité organisatrice des transports d'Ile de France n'a pas répondu, ni aux appels, ni aux mails, ni aux messages.

Jusqu'au 21 mars 2010, 13 étudiants en journalisme du Celsa couvrent la campagne des élections régionales en Ile de France. Retrouvez tous nos articles sur notre site: pariregionales.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — Terrorisme
Le manifeste du tueur de Buffalo précise la menace terroriste d’extrême droite
Payton Gendron, le terroriste d’extrême droite qui a tué dix personnes à Buffalo (États-Unis) le 14 mai, a publié un manifeste qui mérite d’être comparé avec celui de Brenton Tarrant, auteur néo-zélandais de l’attentat de Christchurch. En s’inscrivant dans une continuité historique du suprémacisme blanc meurtrier, il appelle aussi à le prolonger.
par Nicolas Lebourg
Journal
Ultradroite : nos enquêtes
En France, six projets d’attentats attribués à l’ultradroite ont été déjoués depuis 2017.  La professionnalisation de ces groupes, leur facilité à s’armer et les profils hétéroclites des activistes inquiètent les services de renseignements.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Le « grand remplacement », idéologie meurtrière
Attribué au principal suspect de l’attentat de Christchurch (Nouvelle-Zélande), un manifeste intitulé « Le grand remplacement », en référence au fantasme d’extrême droite du même nom, dénonce les « invasions étrangères » en Europe, et cite tout particulièrement le cas de la France.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd