Billet de blog 15 févr. 2010

Le dialecte technocrate

Lucile Chevalier
étudiante à l'IJBA
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En Aquitaine, les chiffres ont fait leur apparition dans la campagne. Un affrontement mathématique qui occulte le vrai débat.

En Aquitaine, les candidats parlent le statistique. « Tiens !..Pour te tenir un peu courant de la politique de la Région ». C’est ainsi qu’Alain Rousset apostrophait Xavier Darcos en lui tendant une brochure de l’INSEE, lors d’un récent débat public. Les présentations sont faites, la conversation peut s’engager. Sais-tu que « la Région a divisé sa dette par 2 en 10 ans » et que « le taux de chômage en Aquitaine est en-dessous de la moyenne nationale, 8,8% contre 9,1% » ? Non très peu pour moi « je me refuse à faire un débat d’apothicaire sur les chiffres », se défile le challenger. Son groupe politique, lui, réplique. Il faut tout de même savoir que « les impôts régionaux ont augmentés de 101 euros par Français en 6 ans », déplore Roger Karoutchi, président du groupe UMP au Conseil régional d’Ile-de-France, dans son Livre noir sur les régions PS. Et pour donner plus de corps au propos, il glisse une référence à une étude de la direction générale des collectivités locales. Pire, renchérit le site UMP d’Aquitaine, « l'Aquitaine subit le 4e taux de taxe professionnelle le plus élevé de France, supérieur de 32% à la moyenne nationale ». Oui, enfin, c’est un peu léger, pensent les socialistes, quand on sait que les impôts locaux ne pèsent que sur 6% du total. Et puis, il faut regarder les résultats : « l’Aquitaine est 5e pour le nombre d’installateurs d’énergiesolaire, dit le prospectus socialiste qui vante le bilan de Rousset, et la région occupe la 4e place pour la création d’entreprises ». Sans compter que « le taux de réussite au bac est de 3 points au-dessus de la moyenne nationale », si l’on se reporte, bien entendu, aux chiffres du Rectorat. Et pour ton programme pour le mandat à venir, tu tables sur quels chiffres ? Oh moi tu sais, « je construis mon programme pour un mandat de 6 ans », annonce Alain Rousset. Même si les prochaines élections auront lieu dans 4 ans ?, s’étonne la droite.

Lucile Chevalier

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar