Billet de blog 16 mars 2010

Accord Malvy-Onesta-Picquet : « Tout dans l’addition, rien dans la soustraction »

Wilfried Pinson
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Martin Malvy, Gerard Onesta et Christian Picquet ont officialisé l’union de la gauche en Midi-Pyrénées. Créditée de 69%, la liste menée par Martin Malvy au second tour prône « une région rassemblée ».

Gérard Onesta, Martin Malvy et Christian Picquet annoncent leur alliance pour le second tour des élections régionales. Photo Marc Pédeau

Les éloges pleuvent entre les adversaires du premier tour. Au QG de campagne de Martin Malvy, Gérard Onesta rend hommage au président sortant du Conseil régional : « il avait toutes les cartes en main, mais il achoisi le rassemblement ». Christian Picquet, dirigeant de la Gauche unitaire, ne tarde pas à s’associer au leader d’Europe Ecologie. « C’est une grande famille qui se retrouve » acquiesce Martin Malvy. Aux candidats de rappeler que leur démarche s’inscrit dans le cadre national d’accords entre le Parti socialiste, Europe Ecologie et le Front de Gauche. Christian Piquet s’enorgueillit: « En Midi-Pyrénées, nous avons été les premiers de France à s’unir ».« Lundi, à 18 heures, c’était déjà fait ! » s’amuse GérardOnesta.

« Tout dans l’addition, rien dans la soustraction » se réjouit le leader d’Europe Ecologie, avant de poursuivre : « je défie quiconque de trouver un point de notre programme que nous avons renié ». « Il y a des complémentarités », confirme Martin Malvy. La ligne de TGV, le TER, l’agriculture biologique : les leaders de la liste commune ne veulent montrer aucune divergence. Cependant, ils reconnaissent ne pas avoir eu le temps de débattre concrètement de l’ensemble des programmes. La profession de foi de la liste « Pour vous, une Région rassemblée » tend à combiner les idées fortes de chacune des listes du premier tour.

Nouvelle alliance, nouvelle liste

La proportionnelle est respectée pour l’attribution des sièges au Conseil régional. Suivant le résultat du second tour, Europe Ecologie peut espérer une quinzaine de candidats élus et le Front de gauche, aux environs de sept. Gérard Onesta est ainsi troisième de la liste de Haute-Garonne, Charles Marziani (vice-président PCF du conseil régional sortant) neuvième et Christian Picquet : dix-neuvième. Les intéressés affirment ne pas avoir discuté de l’attribution des quinze vice-présidences à pourvoir. Les écologistes seront-ils encore cantonnés aux transports ?Réponse après le second tour des élections régionales, dimanche prochain.

Marc Pédeau et Wilfried Pinson

Sur les 91 sièges de conseillers régionaux, la gauche peutespérer 75 places. Elles seront partagées entre les différents partis de lacoalition menée par Martin Malvy.

21 candidats Europe Ecologie, 11 du Front de gauche (PCF-Parti de gauche-gauche unitaire) et 43 de la coalition du premier tour (PS-MRC-PRG) se présentent au second tour.

Vous pouvez retrouver cet article sur www.actutoulouse.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS