L’UPMP, la prétendue liste dissidente midi pyrénéenne

Après plusieurs semaines d’incertitudes, aucune liste dissidente à celle de Brigitte Barèges (député-maire UMP de Montauban) n’a finalement été enregistrée en Préfecture.

Après plusieurs semaines d’incertitudes, aucune liste dissidente à celle de Brigitte Barèges (député-maire UMP de Montauban) n’a finalement été enregistrée en Préfecture.

Beaucoup de bruit pour rien. Brigitte Barèges, tête de liste pour la majorité présidentielle, n’affrontera pas de liste dissidente. Jean-François Villano prétendait présenter une liste de droite, l’UPMP (Union pour Midi-Pyrénées), comme alternative à la liste UMP officielle. Pourquoi cette dissidence ? Monsieur Villano critique notamment l’absence de logo UMP sur les affiches de campagne de Brigitte Barèges ou la présence d’un membre du PRG (Parti radical de gauche), Thierry Deville, tête de liste pour l’UMP dans le Tarn-et-Garonne. Dans une interview à Toulouseinfos.fr, l’opposant de Brigitte Barèges lui reproche aussid’avoir nommé « les cinq premières têtes de liste, sans prendre le soin de s’en référer à Xavier Bertrand », le président de l’UMP.

« Un peu mythomane » ?Plus connu sur Internet sous le pseudonyme de Gold31, Monsieur Villano gère plusieurs sites internet comme http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge ou http://www.upmp.net/. Il se dit l’ancien webmaster du site de campagne de Dominique Baudis pour les élections européennes, ce qu’un membre de la liste de Brigitte Barèges dément : « C’est Pierre Laffont qui s’était chargé du site de campagne de Baudis ». Pour ce proche de Madame Barèges, M. Villano est « un peu mythomane et n’a aucun lien avec la fédération UMP31 ». Sarkoziste convaincu, Gold31 prétendait regrouper autour de lui des responsables politiques comme Christine de Veyrac (député européenne) ou Jean-Luc Moudenc, l’ancien maire de Toulouse. Or ce dernier avait déjà annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections régionales, préférant se consacrer à son association "Toulouse pour Tous !". Jean-Luc Moudenc soutient publiquement la candidature de Brigitte Barèges. Si le site Libétoulouse.fr fait état de tensions bien réelles au sein de l’UMP pour la constitution de la liste en Midi-Pyrénées, la candidature d’une liste dissidente mené par Jean-François Villano n'était, elle, pas très sérieuse…

Hugues-Olivier Dumez

Vous pouvez également retrouver cet article sur actutoulouse.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.